Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le jeu des titres

Publié le par Emma

L'année dernière, j'avais déjà eu du plaisir à lire vos réponses à ce petit jeu, n'ayant pas lu assez de livres dans l'année je n'avais pas pu y participer.

C'est avec plaisir que je le fais cette année, bon c'est de la fiction parce c'est un peu glauque limite flippant mes réponses !

Décris-toi : Juste un ombre

Comment te sens-tu ? Balancé dans les cordes

Où vis-tu actuellement ? La rivière de l'exil

Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? La porte des enfers

Ton moyen de transport préféré :Un avion sans elle

Ton (ta) meilleur(e) ami(e) : La servante du Seigneur

Toi et tes amis, vous êtes : Les séparées

Comment est le temps ? La solution esquimau

Quel est ton moment préféré de la journée ? Les cendres froides

Qu'est la vie pour toi ? La couleur des sentiments

Ta peur ? La veuve blanche

Quel est le conseil que tu as à donner ? Danbé

Pensée du jour : Miséricorde

Comment aimerais-tu mourir ? Terminus Belz (ce n'est pas celui qui allait le mieux mais il est très personnel pour ceux qui me connaissent un peu et surtout qui savent où se trouve Belz)

Les conditions actuelles de ton âme : Concerto à la mémoire d'un ange

Ton rêve ? La vie d'une autre

 

Avant moi, elles s'y sont prêtées : Aifelle, Sylire, Noukette, Kathel, Papillon et sûrement d'autres...

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Le six coups de minuit d'Antoine LEGER

Publié le par Emma

Le six coups de minuit d'Antoine LEGER

Quatrième de couverture :

Prénom : Vlad.

Nom : non répertorié.

Age : quarante-deux ans.

Nationalité : Franco-Russe.

Signe distinctif : sans-abri.

Ce soir, Vlad avance déterminé dans les couloirs du métro de Moscou. Aujourd'hui devrait être le grand soir. Il va au rendez-vous qui pourrait changer sa vie. Il arrive au sous-sol. Les autres sont là. Il est le dernier. Il ne manquait plus que lui...

Pour elle, dont la trajectoire va heurter celle de Vlad, c'est ici que tout débute. Mais qui est-elle au juste ?

Mon ressenti :

Epoustouflant, celui qui devine la chute de cette histoire, c'est qu'il a commencé par la fin....

Oups, reprenons au début, c'est moi qui commence par la fin pour le coup ;-)

D'après Claude Mesplède qui a écrit la préface de ce livre, nous sommes dans la novella (longue nouvelle).

Pour ceux qui me lisent, ils savent que j'adore les pavés dans lesquels on plonge, on décortique, on le garde plusieurs jours, mais dès lors qu'il y a une histoire, et une vraie avec une chute, le résultat est tout aussi efficace.

Me voilà partie dans ce livre, que j'ai lu d'une traite sur les conseils de l'auteur.

2014 : Vlad est SDF, il se rend à un rendez-vous. Il paraît que ce rendez-vous va changer sa vie.

Retour en arrière, quand il était jeune, nous parcourons donc sa vie, avec ses joies, ses peines, ses espoirs, ses projets... Il grandit, devient adulte, jusqu'à vivre dans la rue....

C'est assez noir, mais en même temps, ça ne tombe pas dans le glauque car  l'écriture est assez sensible, voire même poétique... Un récit qui raconte des événements parfois très durs, mais avec une économie de mots, des anecdotes. L'auteur nous balade dans cette vie jusqu'à la chute.... Et quelle chute, un livre qui reste en tête longtemps tellement la chute est époustouflante.... Je savais après l'avis de Sylvie (que je remercie car si j'ai reçu cet exemplaire, c'est en partie grâce à elle) que la fin de l'histoire était "bluffante", on l'attend, on spécule mais on a aussi peur d'être déçue... Et non, pas du tout, il fallait le trouver.

Si vous aimez sortir des sentiers battus, si vous aimez l'original, si vous aimez être étonné, voir même bousculé.... Et bien je pense que ce livre réunit tous ces critères....

 

D'autres avis :

http://lemondedesylvie.over-blog.com/2015/01/les-6-coups-de-minuit-d-antoine-leger.html

http://leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/article-antoine-leger-le-6-coups-de-minuit-124387500.html

http://hervesard.blogspot.fr/2014/09/le-6-coups-de-minuit-dantoine-leger.html

Un article de La Dépêche :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/10/2008182-il-est-la-revelation-du-roman-noir-2014-2014.html

Je remercie enfin Antoine LEGER pour l'envoi de ce livre.

 

Le six coups de minuit - Antoine LEGER - Préface de Claude Mesplède - Paul & Mike -134 pages.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article

Repost 0

Code 93 d'Olivier NOREK

Publié le par Emma

Code 93 d'Olivier NOREK

Quatrième de couverture :

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police se prépare au pire.

Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste: celles d'un mystérieux dossier, le "code 93" ?

Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir Coste les limites du périphérique, et de la raison...

Mon ressenti :

Lieu : Bobigny (93) Hôtel de Police.

Bureau "Groupe crime 1" : Victor Coste, Aubin, Ronan et Sam récupèrent les homicides du 93.

Nous voilà plongés dans les aventures de Victor Coste et de son équipe. Au moment où un de ses équipiers va être muté dans une autre région, Victor Coste va connaître une mauvaise passe, plusieurs affaires atterrissent dans son groupe, du genre plutôt anormales... En effet, lorsque le cadavre se réveille sur la table d'autopsie, cela n'inaugure rien de bon... Et cela ne fait que commencer...

Plusieurs affaires sans liens entre elles ou presque. S'ajoute des lettres dans lesquelles apparaît toujours des affaires avec cette mention de Code 93. Quel est ce code ? A quoi correspond-il ?

Un rythme haletant tout au long du livre, les chapitres courts contribuent à donner et surtout garder ce rythme, nous sommes toujours dans l'action.

L'histoire est prenante, plausible ainsi que les personnages. Un véritable page-turner.

 

Olivier Norek connaît bien son sujet car il est lui même Lieutenant de police à la section Enquête et Recherche du SDPJ 93.

Pour tout vous dire, il m'était totalement inconnu il y a encore quelques mois, c'est lors de Toulouse Polars du Sud que mon cher et tendre a craqué pour son second livre Territoires, il l'a tellement aimé que je lui offert celui-ci. Il les a très vite lus  avec tout de même une petite préférence pour le second. Evidemment, il me reste à lire cette seconde aventure, je ne sais pas encore quand car j'ai lu qu'il  n'était  pas sûr qu'il y ait cette année  une autre aventure de Victor Coste, Olivier Norek travaillant sur l'excellente série Engrenages. Je vais donc peut-être attendre un peu car si je deviens accro à Coste, il me faudra patienter un petit moment pour continuer à le lire !

C'est donc une bien belle découverte pour cet auteur qui commence à bien monter et dont on va, je pense, encore beaucoup parler dans les mois à venir.

 

 

Code 93 d'Olivier Norek - Michel Lafon 2013 - 339 pages.

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Olivier-Norek-Officiel/165642273587408

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

L'île des oubliés de Victoria HISLOP

Publié le par Emma

L'île des oubliés de Victoria HISLOP

Quatrième de couverture :

L'été s'achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d'archéologie, a choisi de s'y rendre parce que c'est là que sa mère est née et a vécu jusqu'à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l'histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l'île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière grand-mère y aurait péri.

Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d'une forteresse vénitienne ? Pourquoi Sophia, la mère d'Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets...

Mon ressenti :

Alexis, jeune anglaise ne connaît rien sur sa famille maternelle, en 2001, elle part dans le petit village dans lequel a été élevée sa mère afin d'en connaître l'histoire. Lorsqu'elle arrive sur place , elle va rencontrer una ancienne amie de sa mère qui va lui raconter l'histoire de sa famille.

Nous basculons donc de 1939 à  1958. Nous apprenons alors toute la vie de sa famille, nous sommes entre le petit village de Plaka et l'île de Spinalonga qui accueillait les lépreux entre 1903 et 1957.

Plusieurs éléments pour que j'aime ce livre :

- j'aime les sagas familiales.

- L'endroit où cela se passe, dépaysant, cet incessant aller-retour entre ce village et cette île.

- Le côté historique car cette île a été entre 1903 et 1957 une véritable léproserie.

- L'écriture, dès le début du livre j'ai été complètement prise, une sorte d'écriture que l'on n'a pas envie de lâcher.

- J'en ai appris un peu plus sur cette maladie, l'apparition et son développement.

- Forcément, les personnages auxquels je me suis attachée, on aime suivre leur vie avec des moments de joie et de tristesse.

C'est pour moi une première lecture de cette auteur et je continuerais certainement à la lire.

 

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

Histoire d'un escargot qui découvrit l'importance de la lenteur de Luis SEPULVEDA

Publié le par Emma

Histoire d'un escargot qui découvrit l'importance de la lenteur de Luis SEPULVEDA

Quatrième de couverture :

Les escargots qui habitent le Pays de la Dent-de-Lion sous l'acanthe touffue mènent une vie paisible, lente et silencieuse ; ils sont à l'abri des animaux et entre eux s'appellent simplement "escargots". L'un deux pourtant trouve injuste de n'avoir pas de nom et voudrait surtout connaître les raisons de la lenteur. Contre l'avis de tous il entreprend un voyage qui lui fera rencontrer un hibou mélancolique, une tortue pleine de sagesse, des fourmis très organisées. Dans ce voyage il comprendra la valeur de la mémoire et la vraie nature du courage, il pourra ainsi sauver la vie de ses camarades lors d'une aventure héroïque.

Mon ressenti :

J'avais eu un réel coup de coeur il y a maintenant pas mal d'années pour l'histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler, je n'ai donc pas traîné à me procurer cette histoire d'escargot.

Une colonie d'escargot vit paisiblement au Pays de la Dent-de-Lion, une vie sans questionnement, jusqu'au jour où l'un de ses escargots se pose des questions : pourquoi n'a-t-il pas de nom et pourquoi sont-ils si lents ? Ses questionnements ne sont vraiment pas appréciés par ses compatriotes, il décide donc d'aller explorer le monde afin de trouver des réponses.

Une belle fable qui nous parle de ses rencontres avec d'autres animaux qui vont tous lui apprendre quelque chose. Il va explorer le monde et découvrir que les humains détruisent les endroits de verdure afin d'y construire des maisons et routes. Je ne peux m'empêcher de mettre un extrait, c'est simple mais tellement explicite : page 44 : "Les humains ne se déplaçaient pas avec leurs pieds, ils les trouvaient trop lents et préféraient le faire sur des animaux de métal, et plus ils étaient rapides, plus ils les admiraient. Ce qu'il voyait, c'étaient des hommes en train de recouvrir le pré d'asphalte pour que leurs animaux puissants puissent s'y reposer."

Une histoire qui nous parle de nature, d'écologie, du respect des autres et des enseignements que nous apprenons de chaque personne. Une belle leçon d'humanité, petits et grands peuvent y tirer un enseignement.

En refermant ce livre, ma pensée a été : "J'aurais tellement aimé que l'on me raconte une telle histoire lorsque j'étais enfant. "

 

Histoire d'un escargot qui découvrit l'importance de la lenteur - Luis Sepulveda - Editions Métailié 2014 - 94 pages.

 

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0