Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

15 articles avec moyennement aime

Jusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa GARDNER

Publié le par Emma

Jusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa GARDNER

Quatrième de couverture :

Tess croyait avoir trouvé le mari idéal en la personne de Jim Beckett, un policier jouissant d'une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachussets.

Mais après plusieurs années de mariage, Tess découvre le monstre qu'est en fait son époux. A-t-elle d'autre choix que de le dénoncer ?

En attendant son jugement, Jim est placé dans un quartier de haute sécurité, dont il parvient à s'évader...

Il n'a dès lors qu'une idée, fixe : retrouver celle qui l'a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis pour la vie, que seule la mort pourra jamais les séparer...

 

Mon ressenti :

Tess est mariée et a un enfant, mais un jour elle va découvrir le monstre, ce dernier est son mari et elle  va décider de porter plainte. Elle est protégée mais cela ne va pas suffire, elle va donc employer de plus grands moyens et va être entrainée par J.T., ancien mercenaire et marine, elle va s'installer chez lui le temps d'apprendre.

Une lecture pour moi en demi-teinte, ça se lit, il y a de l'action, du suspense, on suit cette femme traquée par son mari. J'ai passé un bon moment sans que cela soit exceptionnel, je n'y ai cru que moyennement, j'ai trouvé que les ficelles étaient un peu grosses, mais au final c'est comme quand on regarde et qu'on se laisse prendre par une bonne grosse production américaine. On se prend à la lecture mais voilà un petit moment maintenant que je l'ai lu et il ne m'en reste pas grand chose.

 

Jusqu'à ce que la mort nous sépare - Lisa GARDNER - L'Archipel 1998 - 371 pages.

 

 

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Les témoins de la mariée de Didier VAN CAUWELAERT

Publié le par Emma

Les témoins de la mariée de Didier VAN CAUWELAERT

Quatrième de couverture :

Cinq jours avant son mariage, notre meilleur ami meurt dans un accident.

Sa fiancée arrive de Shanghai, elle n'est au courant de rien.

Nous nous apprêtions à briser son rêve, et c'est elle qui va bouleverser nos vies.

D.V.C.

 

Mon ressenti :

Disposant de peu de temps, j'ai choisi ce livre car il n'est pas trop épais.

Une bande de copains, parmi eux, Marc, célèbre photographe, va avoir un accident de voiture et va perdre la vie.

Quelques jours avant le drame, ses meilleurs amis ont appris qu'il allait se marier, ils ne l'ont jamais rencontrée et elle arrive dans quelques jours pour la cérémonie.

A son arrivée, ils ont la lourde tache de l'accueillir alors qu'elle n'est pas au courant de la mort de son futur mari.

Comment vont-ils réagir ?

Voilà bien longtemps que je n'avais pas lu un livre de cet auteur. L'histoire est plutôt originale, même si j'ai eu un peu mal avec des détails de l'histoire que je ne peux pas révéler. C'est un peu tiré par les cheveux quelquefois. Heureusement qu'il n'est pas très long car j'ai quand même été épatée par la fin, je n'avais pas du tout pensé à cela.

Avec cette fin, c'est une belle histoire, mais heureusement qu'elle est à la hauteur car je n'y aurais trouvé aucun intérêt sans cela.

Bref, une histoire agréable mais je pense que je vais vite l'oublier.

Il a reçu le Prix des Lecteurs 2012.

 

Les témoins de la mariée de Didier Van Cauwelaert - Albin Michel 2010 - 185 pages.

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Les vieilles de Pascale GAUTIER

Publié le par Emma

Les vieilles de Pascale GAUTIER

Quatrième de couverture :

Il y en a une qui prie, une autre qui parle à son chat, et certaines qui regardent les voisines de haut en buvant leur thé infect. Leurs maris ont tous disparu.Elles sont vieilles, certes, mais savent qu'elles pourraient bien rester en vie une ou deux décennies encore, dans ce pays où il n'est plus rare de devenir centenaire. Alors elles passent leur temps chez le coiffeur, à boire et à jouer au Scrabble, à essayer de comprendre comment fonctionne un téléphone, à s'offusquer de l'évolution des mœurs... Elles savent que le monde bouge, mais comment changer, à leur âge ? Aussi l'arrivée de Nicole, une "jeunesse" qui entame tout juste sa retraite, et l'annonce d'une catastrophe imminente vont perturber leur quotidien.

 

Mon ressenti :

A partir du 13 novembre, je n'ai pas lu pendant de nombreux jours, voire semaines, il me fallait choisir un livre léger. Je n'avais pas envie de lire un policier, suspense au risque qu'il soit vraiment trop descriptif dans l'horreur. J'ai donc choisi celui-ci pour me changer les idées.

Nous sommes dans un village du sud où il fait beau la quasi-totalite de l'année, la moyenne d'âge y est très élevé, il n'y essentiellement que des "vieilles".

Chaque chapitre nous parle de l'une d'elles, elles ont chacunes leurs occupations, leurs manies, leurs habitudes.Elles se retrouvent quelquefois pour un apéritif, un anniversaire. Certaines situations sont cocasses, tristes, mais certaines sont criantes de vérité.

Ce livre m'a changé les idées, m'a diverti, m'a fait penser à autre chose, j'étais contente de les retrouver, en tout cas au début, car je me suis lassée. J'ai trouvé l'histoire plutôt pauvre, malgré quelques situations cocasses, la plupart sont assez tristes et nous montre bien la déchéance de l'être humain. Le peu d'histoire autour est assez peu probable, et pas vraiment fouillé.

Même si je l'ai lu sans déplaisir, je crois vraiment que je préfère l'écriture de Marie-Sabine Roger ou de Barbara Constantine sur un tel sujet. Elles y apportent, à mon avis, plus de légèreté, d'humour tout en faisant passer des messages.

 

Les vieilles - Pascale GAUTIER - Gallimard 2010 - 215  pages.

 

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Juste avant le bonheur d'Agnès LEDIG

Publié le par Emma

Juste avant le bonheur d'Agnès LEDIG

Quatrième de couverture :

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil dans sa vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Emu par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend...

Mon ressenti :

Je ne reviens pas sur le résumé car je trouve que la quatrième de couverture est complète et je ne voies pas ce que je pourrais rajouter.

Sur ce que j'en ai pensé, alors là il y a du boulot et je pense avoir un avis complètement à part.

Tout d'abord, c'est un livre qui se lit très vite, et ça c'est plutôt bien. En effet, on est complètement accroché à l'histoire, les chapitres sont souvent très courts, donc on se dit  : "Allez encore un... ". L'écriture y est juste, claire, les émotions aussi, il est très facile à lire, il touche forcément.

J'ai aimé l'écriture (de belles images), des ressentis par rapport au bord de mer qui me touchent forcément.

Tout ceci est plutôt positif, pourtant je suis passée par de multiples émotions à la lecture de cette histoire, et beaucoup d'éléments m'ont vraiment déplu. Je vais essayer de m'expliquer sans dévoiler tout de l'histoire...

Au début, la pauvre caissière qui a une vie de "merde": quel cliché d'une facilité déconcertante... Ce sont toujours des caissières mal payées.... Avec forcément un patron pourri... Bref, quel manque d'originalité....

Ensuite, on baigne dans le conte de fées, mais si j'avais eu envie d'en lire un, je me serais dirigée directement dans cette catégorie !

Comme ce n'est pas un conte de fées, tout n'y est pas rose quand même, et là on plonge... Et quand on croit que c'est terminé et bien non, on va encore plus bas.... (comme dans les films d'action, on croit qu'il est mort mais non, il revient.....) J'exagère un peu tout de même.... Mais, pas totalement car j'ai eu des passages difficiles à lire, obligée de faire une pause afin de reprendre mes esprits, avant de m'y remettre. C'était pour moi insoutenable (je ne sais pas, j'étais peut-être très fatiguée....)

Voilà, au moins on ne pourra pas dire qu'il m'a laissé de marbre, c'est l'avantage. Par contre, je suis totalement perplexe face à cette histoire. Si je l'ai lu vite, c'est que l'écriture était accrocheuse, et donc qu'il m'intéressait, mais en même temps, j'ai l'impression que tout est dans l'extrême....

Si on doit passer par autant de sentiments à la lecture d'un livre, alors je pense que le pari est amplement réussi...

Je suis tout de même contente de l'avoir lu. Mais bon, au final j'ai trouvé ce livre rempli de clichés, je ne vais pas en garder un souvenir impérissable.

 

Des avis positifs :

Philippe D, Stephie, A propos de livres.

Un coup de coeur pour Lizouzou.

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Un avion sans elle de Michel BUSSI

Publié le par Emma

Un avion sans elle de Michel BUSSI

Quatrième de couverture :

23 décembre 1980. Un crash d'avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Emilie Vitral. Aujourd'hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ?

Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu'il s'apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu'il referme aussitôt, assassiné.

Il ne reste plus qu'un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité...

Mon ressenti :

Emily Vitral a dix-huit ans mais se pose beaucoup de questions, en effet, elle s'appelle Vitral car la justice en a décidé ainsi. Suite à un crash d'avion en 1980, un seul bébé survit alors qu'il y en avait deux dans l'avion.

Nous suivons l'enquête de Crédule Grand Duc, qui pendant dix-huit années a consigné dans un cahier ces recherches sur les origines de cette petite fille.

Un livre qui se lit bien, un suspense bien mené. J'ai eu un peu plus de mal à la moitié juste parce que j'ai laissé en suspens cette lecture une quinzaine de jours. Nous suivons donc Marc, le frère d'Emilie qui se demande pourquoi elle disparaît à dix-huit ans en lui disant que tout sera fini dans quelques jours. En parallèle, il lit l'enquête de dix-huit années de Crédule Grand-Duc. Des retours en arrière, dans les années 80 lors du crash d'avion.

Ce livre a tous les ingrédients d'un bon suspense, mais mon avis est mitigé pour plusieurs raisons :

  • Le cliché de la famille très riche contre la famille pauvre.
  • Une famille qui va embaucher et payer un enquêteur 18 années.
  • Un enquêteur embauché par une famille mais qui va être très proche de l'autre famille.
  • Dix-huit ans d'enquête sans vraiment rien trouver et juste quelques heures avant le fin, la vérité lui saute enfin aux yeux.
  • Le dénouement, un peu gros pour moi.

La liste pourrait continuer encore, je m'arrête là au risque de trop en dévoiler sur l'histoire.

Un avis, du coup assez mitigé, je ne doute pas qu'il plaise à un bon nombre mais je crois que ce n'est pas tout à fait le genre d'histoire pour moi. Trop gros, trop de clichés trop de tout !

 

Un avion sans elle de Michel BUSSI - Presses de la Cité 2012 - 573 pages.

 

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Puzzle de Franck THILLIEZ

Publié le par Emma

Quatrième de couverture :

Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa.

Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.

Suivie quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.

Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.

Paranoïa peut alors réellement commencer...

 

Mon ressenti :

C'est la première fois que je lis un Thilliez, en effet, je n'avais vu que le film La chambre des morts tiré d'un de ses romans. Dans celui-ci, pas d'enquête policière dans le Nord Pas de Calais mais un thriller psychologique.

Deux jeunes gens, Ilan et Chloé, fans absolus d'énigmes et de jeux virtuels font tout pour entrer et être sélectionnés dans la plus grande chasse au trésor : Paranoïa.

Ils vont être sélectionnés et le jeu va pouvoir commencer dans un ancien hôpital psychiatrique désaffecté. Le suspense commence alors, tel un "Puzzle", les pièces vont se mettre en place petit à petit...

Alors, voulez-vous jouer ?

Je l'ai trouvé pas mal, beaucoup de suspense, un livre digne d'un Stephen King, mais voilà je ne suis pas trop adepte de ces livres. Il y a beaucoup de violence, c'est assez glauque et le scénario est machiavélique. En bref, si vous voulez frissonner, ce livre est pour vous.

 

Puzzle de Franck THILLIEZ - Fleuve Noir 2013 - 430 pages.

 

 

Puzzle de Franck THILLIEZ

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Deux avis mitigés

Publié le par Emma

  Les séparées de Kéthévane DAVRICHEWY

 

Separees.jpg

 

Quatrième de couverture :

Quand s'ouvre le roman, le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l'enfance ne se quittaient plus se sont perdues.

Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d'autres chagrins. Plongée dans un semi coma, Cécile, elle écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice.

Tissant en une double trame les décennies écoulées, les voix des deux jeunes femmes déroulent le fil de leur histoire. Depuis leur rencontre, elles ont tout partagé : leurs premiers émois amoureux, leurs familles, leur passion pour la littérature, la bande-son et les grands moments des "années Mitterrand ". Elles ont même rêvé à un avnir professionnel commun.

 

Mon ressenti :

J'étais très impatiente de lire ce livre, vu sur de nombreux blogs. Nous suivons donc les deux points de vue des personnages sur les années qu'elles ont partagées, tellement proches et complices. L'écriture est très agréable, cette histoire d'amitié tellement belle, longue et qui a pris fin.

Cependant, j'ai lu avec plaisir ce livre mais je n'ai pas été passionnée. Je pense connaître la raison de cette petite déception, j'ai perdu de vue une amie de longue date il y a quelques années, et je pensais (à tort) que ce livre allait me bouleverser et me rapprocher de cette histoire personnelle. Pendant toute ma lecture, évidemment j'y ai tout le temps pensé, de là à me perturber dans ma lecture, car évidemment ce n'est pas la même histoire.

Au final, il était peut-être un peu trop tôt pou moi pour lire ce livre.

 

 

 

Sauf les fleurs de Nicolas CLEMENT

 

 

Sauf-les-fleurs.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Marthe vit à la ferme avec ses parents et son frère Léonce. Le  père est mutique et violent, mais l'amour de la mère, l'enfance de Léonce et la chaleur des bêtes font tout le bonheur de vivre. A seize ans, elle rencontre Florent et découvre que les corps peuvent être aussi doux. Deux ans plus tard, le drame survient. Les fleurs sont piétinées, mais la catstrophe laisse intacts l'amour du petit frère et celui des mots.

 

Mon ressenti :

Petit livre qui a eu beaucoup de succès, l'écriture est très belle, poétique, c'est tout en délicatesse, des petites touches, même si ce qui s'y passe n'est pas tout rose.

Pourtant, je suis restée un peu au bord de la route, je ne comprends pas pourquoi, je l'ai lu avec plaisir mais sans plus. Il ne restera pas gravé longtemps dans ma mémoire.

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Alex de Pierre LEMAITRE

Publié le par Emma

 

  Alex

 

 

Quatrième de couverture :

Qui connait vraiment Alex ?

Elle est belle. Excitante.

Est-ce pour cela qu'on l'a enlevée, séquestrée, livrée à l'inimaginable ?

Mais quand la police découvre enfin sa prison, Alex a disparu.

Alex, plus intelligente que son bourreau.

Alex qui ne pardonne rien, qui n'oublie rien, ni personne.

 

Mon ressenti :

Vu énormément sur les blogs lorsqu'il est sorti, je ne me rappelais plus trop le sujet du livre ainsi que vos différents avis...

Alex se fait donc enlever, séquestrer et va s'échapper. Sa séquestration est assez horrible, les conditions, ce qu'il va se passer, comment elle va réussir à s'enfuir. Certains passages sont assez difficiles à supporter. Son parcours ensuite, sa vengeance... Je ne peux pas en dire trop pour ceux qui ne l'ont pas encore lu !!

L'alternance des chapitres entre Alex et le policier qui la recherche allège un peu le tout, mais j'ai trouvé ma lecture assez éprouvante, au niveau des descriptions, de ce qui s'y passe...

Le suspense est maintenu, et pourtant j'ai mis un certain temps avant d'arriver au bout de ce livre, peut être parce que je l'ai trouvé trop dur, une certaine appréhension de ce que j'allais lire à la suite.

L'histoire est cependant bien trouvée et originale mais il m'a manqué l'irrésistible envie de connaître la suite....

 

 

 

 

Alex de Pierre LEMAITRE - Albin Michel 2011 -  392 pages

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

La solution esquimau de Pascal GARNIER

Publié le par Emma

  La-solution-Esquimau

 

Quatrième de couverture :

" C'est l'histoire d'un type, Louis, la quarantaine, gentil mais fauché, qui tue sa mère afin de toucher l'héritage. "

Tel est le sujet un peu loufoque qui naît dans la tête d'un écrivain réfugié sur la côte normande pour écrire son prochain roman. Avec une générosité et une discrétion exemplaires, Louis se met bientôt à tuer aussi les parents de ses amis ; à eux désormais la belle vie !

Mais notre écrivain taciturne et solitaire se retrouve envahi par la famille, les amis, et une troublante présence féminine. Une étrange confusion s'installe alors entre son quotidien et celui de ses personnages...

 

Mon ressenti :

Je commence à avoir lu un certain nombre de livres de Pascal Garnier. Pour celui-ci, hélas, la magie n'a pas opéré. Il a toujours de belles formulations, des situations bien décrites mais je ne me suis pas laissée porter par cette histoire. En général, je les lis d'une quasi traite, emportée, on pourrait croire à des suspenses.

L'histoire pourtant d'un écrivain aurait du me passionner, je l'ai trouvé un peu confuse. Peut être cela vient de moi. Je ne sais pas.

J'ai eu tendance à ressentir cette confusion entre ce qu'écrit cet auteur, et sa vie en parallèle. Elle était prévue mais m'a dérangée, peut être n'ai je pas compris la subtilité ou l'effet voulu.

Voilà environ 2 semaines que je l'ai lu, et il ne m'en reste quasi rien.

Dommage, pour cette fois, cet écrivain n'a pas réussi à me transporter dans son univers.

 

 

 

La solution esquimau de Pascal GARNIER - Zulma 2006 - 156 pages

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Garden of love de Marcus MALTE

Publié le par Emma

1093103-gf

 

 

 

 Quatrième de couverture :

  Il est des jardins vers lesquels, inexorablement, nos pas nous ramènent et dont les allées s'entrecroisent comme autant de possibles destins. A chaque carrfour se dressent des ombres terrifiantes : est-ce l'amour de ce côté ? Est-ce la folie qui nous guette ? Alexandre Astrid, flic sombre terré dans ses souvenirs, voit sa vie basculer lorsqu'il reçoit un manuscrit anonyme dévoilant des secrets qu'il croyait être le seul à connaître. Qui le force à décrocher les ombres pendues aux branches de son passé ? Qui s'est permis de lui tendre ce piège ? Autant de questions qui le poussent en de terrifiants jardins où les roses et les ronces, inextricablement, s'entremêlent et dont le gardien a la beauté du diable...

 

Mon ressenti :

Autant l'écrire tout de suite, j'ai eu beaucoup de mal avec ce livre, peut-être n'étais-je pas assez attentive, et j'ai été déstabilisée car il nous promène pas mal au début.

En effet, pendant un très long moment, presque la moitié du livre, nous ne faisons aucuns liens entre les différents personnages, je commençais à trouver le temps long, n'attendait qu'une chose faire enfin un lien, j'avais du coup tendance à lire moins et au final à m'y perdre encore plus....

C'est la première fois que je lis cet auteur, l'écriture est très agréable, poétique mais l'histoire n'est pas simple. Alexandre, ce flic un peu paumé va devoir trouver qui a écrit ce manuscrit.

Losrque tout se démêle, nous commençons à y voir plus clair, et là c'est une belle prouesse, ce n'est pas conventionnel mais pour ma part, un peu tardif car je commençais à décrocher.

Il faudrait certainement que je le relise pour en apprécier vraiment le contenu, livre très encensé lors de sa sortie et qui a reçu le Grand Prix des Lectrices de Elle en 2008.

 

Garden of love de Marcus MALTE - Folio policier 2007 - 342 pages

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>