Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bilan de l'été

Publié le par Emma

Voilà, l'été touche à sa fin, je me prépare à une petite pause d'internet mais avant un bilan de tout et de rien...

Un drôle d'été côté temps, dès fin juin il a fait chaud, très chaud. Il me semble qu'à partir de mi-juin, je ne me suis pas installée une seule fois pour lire dehors. Des journées à plus de 38°, une maison fermée tout l'été avec une température intérieure aux environs de 28-29. Se demander si l'on supporte moins la chaleur, mais non, en fait, beaucoup plus chaud que d'habitude. Se poser sérieusement la question d'investir dans une piscine car elle n'aurait pas été accessoire cette année (oui, je sais, il y a des questionnements bien pires que celui-ci...). Un été pendant lequel les guêpes, frelons ont été particulièrement présents, devoir retirer des essaims à divers endroits du jardin. S'apercevoir que notre deuxième chien est aussi allergique aux piqûres de guêpes.

Côté maison et jardin, avoir pour la première fois des tomates et concombres du jardin, agrémenter les tomates à toutes les sauces et les distribuer. Côté maison, continuer la décoration, notre achat le plus utile a été de mettre des moustiquaires (quel bonheur). Avoir pleins de projets et télécharger des logiciels de plans afin de pouvoir se rendre compte de nos idées. Se mettre au bricolage, une vieille fenêtre récupérée, décapée, poncée, repeinte, montée en miroir. Chercher des vieilles patères, en trouver, les trouver trop grande, en scier une partie et enfin pouvoir le mettre au mur.

Côté lecture, m'inscrire au pavé de l'été et en lire quatre. Continuer à faire baisser sa PAL, préparer ses prochaines sorties autour du livre. Avoir un coup de coeur : Grossir le ciel de Franck Bouysse et passer un excellent moment avec La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker. Se dire qu'au lieu d'en acheter autant, il faudra bien un jour s'inscrire dans une bibliothèque. Avoir pris le rythme de l'été côté lecture de vos articles, et s'apercevoir dans les derniers jours d'août que tout le monde est rentré, avoir du mal à suivre le rythme, et voir le nombre d'articles non lus s'accumuler.

Se dire qu'il est temps de faire une petite pause d'internet, des petites pauses essentielles afin de continuer à vous lire et surtout à partager.

Pour finir, une petit photo du début de l'été depuis ma terrasse :

Bilan de l'été

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël DICKER

Publié le par Emma

La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël DICKER

Quatrième de couverture :

"Un bon livre, Marcus, est un livre qu'on regrette d'avoir terminé. " Joël Dicker.

Mon ressenti :

Marcus Goldman, écrivain a tout appris d'Harry Quebert, son ancien professeur d'université qui lui aussi est écrivain et a connu un énorme succès dans toute l'Amérique. Marcus a sorti un premier livre qui a rencontré un énorme succès mais lorsqu'il doit en écrire un deuxième, il panique, plus d'inspiration. Il fait donc appel à son ancien professeur Harry afin que celui-ci l'aide à retrouver l'inspiration. A ce moment réapparaît le corps de Nola, jeune fille disparue en 1975.

Je n'en écris pas plus car j'ai adoré découvrir tous les liens de cette histoire.

Je crois avoir tout aimé dans ce livre, l'histoire, les multiples rebondissements, le foisonnement, et malgré tout cela, ça tient la route. Je n'avais pas prévu de le lire tout de suite, je comptais en lire un autre avant de m'attaquer à celui-ci, sauf que j'ai lu les 2-3 premières pages et j'ai du continuer, tout de suite intéressée :

"Le premier chapitre, Marcus, est essentiel. Si les lecteurs ne l'aiment pas, ils ne liront pas le reste de votre livre. "

J'ai aimé la forme, c'est original, bien construit, les débuts de chaque chapitre avec un conseil sur la construction du livre, ses liens qu'ils ont construits, des anecdotes qui l'enrichissent, de belles formulations quelquefois drôles, des petits détails qui reviennent de temps en temps comme lorsque sa mère lui téléphone...

On ne peut tout dire tellement c'est un livre riche en informations, en rebondissements, une histoire qui vous tient en haleine, mais aussi une histoire d'amour.

Bref, tous les ingrédients y sont et bien plus encore... Un livre que l'on quitte à grand regret, j'aurais encore voulu vivre quelques heures avec eux...

 

Ce livre a reçu en 2012 :

 Le Prix de la Vocation Bleustein-Blanchet, le Grand Prix du Roman de l'Académie française et le 25ème Prix Goncourt des Lycéens.

 

La vérité sur l'affaire Harry Quebert - Joël DICKER - De Fallois poche - 857 pages.

 

Je participe avec ce livre au pavé de l'été chez Brize.

La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël DICKER

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article

Repost 0

En finir avec Eddy Bellegueule d'Edouard LOUIS

Publié le par Emma

En finir avec Eddy Bellegueule d'Edouard LOUIS

Quatrième de couverture :

" Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère me dire Qu'est-ce qu'il fait le débile là ? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J'étais déjà loin, je n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraicheur du Nord, les chemins de terre, l'odeur du colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici."

En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car, avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

Mon ressenti :

Voilà un livre rencontré souvent sur les blogs, l'année dernière, je n'ai fait que le voir, le voir et encore le voir. J'ai lu des avis pas terribles mais d'autres beaucoup moins durs, des gens qui ont aimé, d'autres pas du tout, des personnes qui ont ressenti la douleur de l'auteur. Après avoir lu ces nombreux avis, je ne m'étais dit que je ne lirai pas.... Oui mais voilà, il y a quelque semaines, j'étais à une foire aux livres d'occasion, elle était très petite mais j'y trouve tout de même deux livres grand format, le livre est à deux euros pièce, cinq euros pour trois. Le livre d'Edouard Louis figure dans les cartons, il semble tout neuf, il m'a donc servi de troisième livre.... Oui, je sais, ça tient vraiment à peu de choses.

Bref, pour en revenir au livre, je ne fais pas de résumé car tout le monde l'a lu ou presque.

Il n'est pas très long et se lit assez vite, d'autant plus vite que j'attendais qu'il s'y passe quelque chose. Lorsque je lis ce genre d'histoires (je pense à Lionel Duroy ou Delphine de Vigan), j'ai tendance à m'éloigner de la réalité et à lire en tant que roman, je me débarasse du côté qui m'apparait comme "gênant" : "comment peut-il (elle) écrire sur sa famille de telles choses ?" On peut faire beaucoup de reproches aux deux auteurs ci-dessus mais leurs livres se lisent comme des romans...

Celui-ci est rempli de vide, le néant complet tant au niveau de l'histoire que du vocabulaire. Je me suis clairement ennuyée lors de ma lecture, je l'ai trouvé vulgaire, plat, sans intérêt, insipide... et je pourrais encore en rajouter. Je n'ai pas compris l'intérêt d'un tel livre, et encore moins de l'avoir tant lu sur les blogs... Je n'ai rien ressenti pendant cette lecture au sujet  de ce jeune garçon, j'ai lu une accumulation de situations sans intérêt, j'ai eu quelquefois l'impression qu'il fallait pousser à l'extrême la description dans le glauque, le malsain, une surenchère permanente, à croire qu'il fallait en rajouter encore plus au cas où on aurait pas compris.

Bref, je pourrais en rajouter, faire de la surenchère d'exemples :-) mais je vais m'arrêter là.

En finir avec Eddy Bellegueule - Edouard Louis- Le Seuil 2014 - 220 pages.

 

Publié dans A oublier

Partager cet article

Repost 0