Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ce que je sais de Vera Candida de Véronique OVALDE

Publié le par Emma

 

51X5N9D0byL. SL500 AA300

 

 

 

Quatrième de couverture :

"Rose Bustamente, la grand-mère maternelle de Vera Candida, avant de devenir la meilleure pêcheuse de poissons volants de ce bout de mer, avait été la plus jolie pute de Vatapuna."


Sur une île imaginaire, trois générations de femmes semblent vouées à enfanter des filles sans père. Jusqu'à Vera Candida, qui fuit Vatapuna pour se forger un autre destin...

 

Mon ressenti  :

Je crois être le seule à ne jamais avoir lu Véronique OVALDE, la blogosphère est en plein dans la lecture de son nouveau roman " La grâce des brigands " sorti en août dernier.

Première immersion donc pour moi dans l'univers de cette auteure, j'en ai lu beaucoup de bien sur de  nombreux blogs, je n'avais jamais franchi le pas, peut être une sorte de retenue ou de peur d'être déçue.

On m'a parlé d'un livre extra, magnifique.... Alors merci les filles ;-) (euh, je crois qu'il n'y a pas de garçons qui me l'ont conseillé) , vous ne m'aviez pas menti...

 

Nous suivons le destin de trois générations de femmes : Rose, Violette et Vera Candida.  Rose et Violette vont rester sur l'île de Vatapuna alors que Vera Candida va oser aller se construire une autre vie.

Ce qui aurait pû être une histoire plutôt banale se transforme en véritable conte : dépaysement garanti, images et expressions qui font mouche, poésie... C'est d'ailleurs cette poésie qui nous fait passer  l'histoire pour un conte  car leurs destins  sont loin d'être "roses", elles ne sont pas épargnées par la vie.

L'écriture de Véronique Ovaldé est une merveille, les pages se tournent rapidement mais je crois que  je n'ai personne  à convaincre car vous savez tous de quoi je parle ;-)

Le seul point négatif que j'ai trouvé dans ce livre, c'est de l'avoir déjà terminé....

 

 

Ce que je sais de Vera Candida de Véronique OVALDE - J'ai lu 314 pages.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article

Repost 0

Dans le ventre des mères de Marin LEDUN

Publié le par Emma

  dans_le_ventre.jpg

 

Quatrième de couverture :

Une explosion anéantit un village ardéchois. Dans un décor apocalyptique, les auveteurs exhument un charnier. Les cadavres, véritables cobayes humains, ont subi des mutations génétiques. Une femme, Laure Dahan, apparaît dans les décombres. Mais ses jours sont comptés. Sa  seul obsession : mettre à l'abri sa fille avant qu'il ne soit trop tard. Pour cela elle est prête à tout et n'hésite pas à semer la désolation sur son passage.

Une course poursuite s'engage à travers l'Europe entre Laure et Vincent Auger, le commandant en charge de l'enquête. Dans un monde où s'effritent les frontières entre le bien et le mal, il devra choisir son camp.

 

 

 

Mon ressenti :

Rencontré lors de Toulouse Polars Sud, je connaissais évidemment de nom cet auteur sans jamais l'avoir lu. Par lequel commencer ? J'ai décidé de débuter par son dernier roman après qu'il m'ait dit qu'il était à part par rapport aux autres.

L'histoire me tentait bien, la couverture me plaît, bref mon choix était fait pour découvrir enfin cet auteur...

 

Vincent Auger, le commandant en charge de l'enquête arrive sur un véritable spectacle de désolation, un endroit totalement détruit, de nombreux cadavres, aucunes traces si ce n'est qu'ils s'aperçoivent que les cadavres ont subis des mutations au niveau génétique... Il va devoir mener une enquête complexe, longue qui va le mener sur bien des chemins, tout en essayant de faire au mieux au niveau de sa vie personnelle...

Puis en parallèle nous suivons Laure Dehan qui est prête à tout pour protéger sa fille.


Véritable COUP DE COEUR pour ce livre, un "page turner", aucune envie de le lâcher, tout y est. Pas du tout intéressée par la génétique j'aurai pu fuir et pas du tout, c'est totalement accessible. L'enquête est passionnante et va nous mener dans plusieurs pays, elle est bien menée.

Bref si vous voulez offrir un thriller diabolique pour Noël, je pense que c'est celui-ci est le bon. Le petit plus très personnel que j'ai trouvé est le fait qu'une grosse partie de l'enquête soit menée en Ardèche, département dans lequel j'ai habité durant un an et demi...

 

Plus d'infos sur ses livres en suivant ce lien : link

Je continuerai sans aucun doute à découvrir cet auteur.

 

 

Dans  le ventre des mères de Marin LEDUN - J'ai Lu - 479 pages.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article

Repost 0

J'ai besoin de vous....

Publié le par Emma

 

Je me permets de faire un article car je veux faire un cadeau pour Noël à une personne que je connais peu, je souhaite offrir un livre car je sais qu'elle lit. Cette personne est fan des livres de Guillaume MUSSO,  elle les détient tous mais par contre n'aime pas Marc Lévy. Avez-vous des suggestions ? Je pensais peut-être à Valentin MUSSO mais je n'en ai jamais lu, ou Hors de moi de Didier Van Cauwelaert ....

J'espère que vous allez m'aider....

 

A part ça, j'arrive au bout de ma lecture de Marin LEDUN, je me régale, des petits problèmes m'ont empêché de le lire plus vite, rien de grave mais des papiers et démarches qui m'ont pris du temps.

 

Pour les intéressés, n'oubliez pas ce soir d'être devant  votre poste pour voir Les Déferlantes sur Arte...

 

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Garden of love de Marcus MALTE

Publié le par Emma

1093103-gf

 

 

 

 Quatrième de couverture :

  Il est des jardins vers lesquels, inexorablement, nos pas nous ramènent et dont les allées s'entrecroisent comme autant de possibles destins. A chaque carrfour se dressent des ombres terrifiantes : est-ce l'amour de ce côté ? Est-ce la folie qui nous guette ? Alexandre Astrid, flic sombre terré dans ses souvenirs, voit sa vie basculer lorsqu'il reçoit un manuscrit anonyme dévoilant des secrets qu'il croyait être le seul à connaître. Qui le force à décrocher les ombres pendues aux branches de son passé ? Qui s'est permis de lui tendre ce piège ? Autant de questions qui le poussent en de terrifiants jardins où les roses et les ronces, inextricablement, s'entremêlent et dont le gardien a la beauté du diable...

 

Mon ressenti :

Autant l'écrire tout de suite, j'ai eu beaucoup de mal avec ce livre, peut-être n'étais-je pas assez attentive, et j'ai été déstabilisée car il nous promène pas mal au début.

En effet, pendant un très long moment, presque la moitié du livre, nous ne faisons aucuns liens entre les différents personnages, je commençais à trouver le temps long, n'attendait qu'une chose faire enfin un lien, j'avais du coup tendance à lire moins et au final à m'y perdre encore plus....

C'est la première fois que je lis cet auteur, l'écriture est très agréable, poétique mais l'histoire n'est pas simple. Alexandre, ce flic un peu paumé va devoir trouver qui a écrit ce manuscrit.

Losrque tout se démêle, nous commençons à y voir plus clair, et là c'est une belle prouesse, ce n'est pas conventionnel mais pour ma part, un peu tardif car je commençais à décrocher.

Il faudrait certainement que je le relise pour en apprécier vraiment le contenu, livre très encensé lors de sa sortie et qui a reçu le Grand Prix des Lectrices de Elle en 2008.

 

Garden of love de Marcus MALTE - Folio policier 2007 - 342 pages

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article

Repost 0

Le crime parfait de Peter JAMES

Publié le par Emma

 

 

 

 

crime-parfait.gif

 

Quatrième de couverture :

Vingt ans de mariage, ça se fête.

Chacun de leur côté, Victor et Joan se préparent une petite surprise. Dans leur minable pavillon de Brighton, où s'amoncellent désillusions et rancunes, le  couple s'affaire. Cyanure pour l'un, l'hyperglycémie fatale pour l'autre. Deux crimes parfaits. Le tout étant de  garder son sang-froid. Une gageure pour ceux qui s'aiment, comme eux, d'un aussi grand amour...

 

Mon ressenti :

Après L'encre et le sang, je continue la découverte de cette série Pocket découverte il y a peu.

Victor et Joan vont fêter leur 20 ans de mariage, et tous les deux ont la même idée en tête: en cadeau d'anniversaire de mariage le crime de l'autre. J'ai aimé le style du début du roman, c'est drôle, l'esprit du film La guerre des roses plane dans ces pages.

Ils vont donc monter chacuns de leur côtés le meilleur plan pour organiser le  crime parfait.

Ce livre se  lit quasiment d'une traite car il est très court (116 pages), il est agréable, l'histoire est sympa. Il me reste dans ma PAL un livre à lire dans cette collection, elle m'a permis pour la première fois de lire un livre de Peter JAMES.

 

 

Le crime parfait de Peter JAMES - Pocket  2013 -116 pages -

Publié dans Bien aimé

Partager cet article

Repost 0

Bilan du mois d'octobre.....

Publié le par Emma

  Avec un peu de retard, voici mon bilan du  mois écoulé :

 

chuchoteur      L'encre et le sang     Noir-Desir-a-lenvers-a-lendroit     Paris, la Nuit                 crains-le-pire-      le-cahier-de-turin-      $(KGrHqV,!qMFGmj(d0jwBRt,UCrzrg~~60 35

 

Ce sont donc 7 livres de lus, comme souvent dans des genres différents :

- Le chuchoteur de Donato CARRISI, je me suis régalée avc cette histoire et le suite m'attend bientôt.

- L'encre et le sang de Franck THILLIEZ et Laurent SCALESE, petite collection sympathique, 2 autres titres dans cette collection m'attendent, à  voir ce qu'ils vont donner.

- Noir Désir, A l'envers à l'endroit de Marc BESSE, excellente biograhie d'un groupe culte que j'ai suivi du début à la fin.

- Paris la nuit deJérémie GUEZ, découverte de son univers lors d'une rencontre à Toulouse Polars Sud.

- Crains le pire de Linwood BARCLAY, la découverte d'un auteur qui se lit bien sans être transcendant, apparemment ce n'est pas le meilleur qu'il ait écrit.

- Le cahier de Turin de Lionel DUROY, roman sur sa femme.

- Annie Girardot, de Giulia SALVATORI, la biographie de Girardot écrite par sa fille.

 

Parmi cette liste, la découverte de 4 auteurs que je n'avais jamais lu, je continuerai à lire Donato CARRISI et Jérémie GUEZ , ils sont déjà sur ma PAL.

 

Ma boulimie d'achat de livres s'est poursuivie tout au long de ce mois d'octobre :

Toulouse  Polars Sud avec l'achat de 4  livres :

 

2013-10-13-16.46.58.jpg

 

Paris la nuit et Balancé dans les cordes de Jérémie GUEZ

Un jambon calibre 45 de Carlos SALEM

Dans le ventre des mères de Marin LEDUN

 

Puis une nouvelle foire aux livres  avec l'achat de 6 nouveaux livres  :

- Court, noir sans sucre d'Emmanuelle URIEN

- Les demeurées de Jeanne BENAMEUR

- La couleur des sentiments de Kathryn STOCKETT

- Quand la nuit tombe de François DEBOUT

- Rituel de Mo HAYDER

- Du domaine des murmures de Carole MARTINEZ

 

Et en neuf, L'écorchée de Donato CARRISI.

 

Voilà, encore de quoi lire pour les  longues journées d'hiver.....



Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost 0