Les cendres froides de Valentin MUSSO

Publié le par Emma

Quatrième de couverture :

1999. A la mort de son grand-père, Aurélien Cochet découvre que celui-ci aurait travaillé durant la guerre dans un lebensborn, une maternité nazie accueillant des jeunes femmes enceintes de membres de la SS;

Au même moment, dans un petit village de la Marne, une octogénaire sans histoires est retrouvée assassinée à la suite d'un cambriolage. Les gendares soupçonnent très vite une mise en scène, mais ils sont loin de se douter que cette retraitée est la victime indirecte, plus de cinquante ans après la fin de la guerre, de l'entreprise eugéniste nazie.

Aidé par une jeune universitaire, Aurélien Cochet va tenter de lever le voile sur le passé de sa propre famille. Cambriolage, menaces, agression... Rien ne l'empêchera de plonger au coeur d'un des prorammes les plus mystérieux et les plus terrifiants du IIIè Reich. Quitte à mettre ceux qu'il aime en danger...

 

Mon ressenti :

Voilà bien longtemps que je voulais découvrir cet auteur, je crois d'ailleurs que c'est Philippe D'un livre à l'autre qui aime beaucoup ses romans.

La quatrième de couverture nous en dit pas mal sur le livre et le résume bien. Nous alternons dans le récit entre Aurélien, l'enquête menée suite à l'assassinat d'une octogénaire, puis l'époque de la guerre. Une  alternance très bien menée, un va et vient entre cette période de l'histoire et le présent. C'est un livre qui se lit bien et rapidement. Il est simple, très facile à lire mais en même temps bien documenté sur ces fameux lebensborn, le vocabulaire est pertinent et bien choisi. Le suspense est bien tenu, cet alternance dans les chapitres donne une rapidité et une efficacité certaine, une fin qui ne m'a pas déçue et que je n'avais pas vu venir.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre que j'ai lu en 5 jours, une belle découverte faite pendant mes trois jours de vacances et cela va paraître peut-être contradictoire mais c'était un bon livre de vacances malgré le sujet traité.

 

Les cendres froides de Valentin Musso - Edition Les Nouveaus Auteurs 2011 - 396 pages.

 

 

Les cendres froides de Valentin MUSSO

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 05/11/2014 18:54

Un des roman de l'auteur que j'avais bien aimé. Mais j'ai trouvé son dernier moins bon.

Emma 06/11/2014 06:15

J'ai bien fait de commencer par celui-ci, je vais surement continuer à le lire mais pas tout de suite car beaucoup trop de livres sur ma PAL.

Philippe D 18/10/2014 21:09

J'ai beaucoup aimé, en effet, et je ne connaissais pas ces lebensborn.

Emma 19/10/2014 10:02

Première lecture pour moi sur ce sujet, à l'occasion je compte en lire d'autres. Bon week-end.

Lizouzou 14/10/2014 19:54

Il me tarde de découvrir ce titre qui est dans ma PAL. J'ai également beaucoup aimé "Le murmure de l'ogre" , un peu moins pour "sans faille" !

Emma 16/10/2014 10:50

J'espère que tu l'aimeras autant que moi !

Yv 13/10/2014 15:48

J'ai découvert les Lebensborn par l'intermédiaire d'un polar de Maurice Gouiran, L'hiver des enfants volés

Emma 14/10/2014 08:47

J'ai trouvé le sujet très intéressant, je note donc ce dernier, merci !

Sylvie 12/10/2014 19:32

Un sujet passionnant que j'ai découvert au travers de deux livres "Au nom de la race" de Marc Hillel et de "Max" de Sarah Cohen Scali. Chacun dans son genre est excellent. Moi aussi, ça fait longtemps que je veux découvrir le frère de... Je note donc ce livre pour une future lecture. Bonne soirée !

Emma 13/10/2014 08:50

Pour moi, c'était une première lecture sur ce thème, je note donc les deux titres ! J'espère que tu aimeras autant que moi Valentin Musso. Bon début de semaine.

Aifelle 11/10/2014 06:46

Est-ce qu'il est de la famille de l'autre Musso ? Sur le thème des lebensborn, je pense que je préfèrerais un essai (j'en ai d'ailleurs lu un il y a longtemps).

Emma 11/10/2014 07:55

C'est le frère de l'autre Musso. C'est le premier livre que je lisais sur ce thème.