Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

On dirait vraiment le paradis de John CHEEVER

Publié le par Emma

 9782070787227-1-.gif

 

Quatrième de couverture

 

Lemuel Sears mène une existence paisible à Manhattan. Conscient de son vieillissement, il vit dans la crainte de plus connaître l'amour avant de disparaître. Un jour, il se rend dans la petite ville de Janice pour patiner sur l'étang, et découvre que celui-ci est utilisé comme dépotoir. Révolté, il décide de tout mettre en oeuvre pour rendre à Janice son paysage bucolique. Amené à côtoyer les riverains, il rencontrera certaines figures du crime organisé, des politiciens véreux ainsi que quelques bonnes âmes prêtes à l'aider qui utilisent pour ce faire des méthodes pour le moins radicales... Parmi ces personnes, Sears fera la connaissance d'une jeune femme dont il tombera amoureux.

 

Mon ressenti

 

Auteur que je ne jamais lu et que je ne connaissais pas, pris au feeling à la médiathèque.

D'après ce que j'ai lu ce roman a été écrit en 1977, et déjà à cette époque l'auteur nous parle d'écologie, il veut sauver l'étang de la ville de Janice sur lequel il est toujours allé patiner en hiver. Cet homme là me paraît être un précurseur dans l'écologie et la sauvegarde de la planète, je ne suis pas sûre que cela concernait beaucoup de personnes en 1977, dans tous les cas le sujet est toujours d'actualité.

Ce petit roman m'a beaucoup plu, le thème est tout de même assez discret car l'auteur nous raconte une histoire bien agréable, avec un humour bien à lui, des digressions dans le récit. Il commence d'ailleurs son roman par : "Cette histoire est destinée à être lue dans une vieille maison par une soirée pluvieuse." Pas courant comme introduction et cela nous mène bien vers l'écriture très originale et bien menée de cet auteur.

Je relirai evce plaisir cet auteur que je ne connaissais pas mais qui a écrit presque 200 nouvelles et 5 romans , reste à voir combien sont traduits en français.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

Shutter Island de Martin SCORSESE

Publié le par Emma

 

 3333973166877-1-.gif

Synopsis

 

Le marshal Teddy Daniels est envoyé sur l'île de Shutter Island pour enquêter dans un hôpital psychiatrique où sont enfernés de dangereux criminels. Ce qui s'avérait être une en quête de routine prend rapidement un tournant surprenant. Au fur et à mesure du déroulement de l'enquête, Teddy dévoile des vérités sur l'île de plus en plus choquantes et terrifiantes, et découvre qu'il existe ceratins endroits d'où on ne vous laisse jamais repartir.

 

 

Mon ressenti

 

J'avais déjà beaucoup aimé le livre de Dennis Lehane mais je crois avoir encore plus aimé le film.9782743611507-1-.gif

Teddy Daniels vient donc avec son nouvel adjoint Chuck Aule enquêter sur la disparition d'une femme enfermée dans cet hôpital psychiatrique coupable d'un triple infanticide.

Le décor tout d'abord est absolument magnifique et reflète bien l'ambiance du livre, tout se met en place pour cette enquête avec l'angoisse qui va crescendo.

En plus du décor, le temps est abominable, les personnages sont tous excellents, et en particulier Léonardo Di Caprio qui joue son rôle à la perfection.

Que va donc découvrir Teddy Daniels dans cet hôpital psychiatrique composé de plusieurs unités, sur cette île de Shutter island ? 

On va de surprise en surprise et le final est magistral, je connaissais la fin pour avoir lu le livre mais cela ne m'a pas du tout dérangé tellement j'ai trouvé le film excellent.

Un film à regarder si vous voulez voir un bon film angoissant, avec des décors superbes et un final à la hauteur, un film à glacer le sang.

Publié dans Films

Partager cet article

Repost 0

Retour à Killybegs de Sorj CHALANDON

Publié le par Emma

 

9782246785699-1-.gif

Quatrième de couverture

 

"Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L' IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence."

 

Killybegs, le 24 décembre 2006 - Tyrone Meehan.

 

 

Mon ressenti

 

Dès la sortie de ce livre, j'ai eu envie de le lire, avant même qu'il n'ait le prix du roman de l'Académie française, je n'ai jamais rien lu de cet auteur, je viens donc de découvrir son écriture par ce livre.

Tyrone Meehan nous raconte donc son histoire, de son enfance à Killybegs jusqu'en 2006 où il y revient afin de raconter cette vie qu'il a eu.

Tout d'abord, son écriture a été un vrai bonheur, il sait faire mouche avec des phrases toujours justes,  de l'émotion, on a l'impression de vivre juste à ses côtés et de partager ses sentiments. Le livre nous raconte toutes ses années depuis son enfance et revient régulièrement dans de courts chapitres en 2006, dans la maison de son père ou il s'est réfugié pour nous raconter son histoire.

J'ai aussi trouvé le sujet très intéressant, un vrai bonheur que de replonger dans l'histoire de l' Irlande, ses relations avec les Britanniques, cela fait du bien de rafraichir les connaissances sur le sujet, un peu oubliées pour ma part et ce livre rempli bien le devoir de "mémoires". Il y a de nombreux passages très poignants, des moments difficiles, cette guerre continuelle entre ces deux peuples, comment est-il devenu ce "traitre".

J' ai beaucoup aimé ce livre et aussi cette écriture, il est certain que je lirai d'autres livres de cet auteur que je ne connaissais pas.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

L' avocat de Cédric ANGER

Publié le par Emma

 

 

19618054.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20101210_023146.jpg

Synopsis

Tout juste reçu au barreau, Léo est d'ores et déjà un avocat destiné à un grand avenir. Les clients les plus prestigieux ne manquent de faire appel à son talent inné pour le droit des affaires. Mais les apparences sont trompeuses, et Léo découvre bientôt derrière les entreprises qu'il défend les tentacules d'une organisation mafieuse. Bienôt son sulfureux client l'entraîne sournoisement dans l'illégalité la plus grande, et une spirale de danger et de violence se referme autour de lui. Léo se retrouve confronté au choix le plus cornélien : comment sauver sa vie sans trahir son client.

      source : Allociné.com

Mon ressenti

Voilà un film français qui aurait pû , au vue de son titre, être une adaptation d'un roman de John Grisham. Ce n'est pas du tout le cas, c'est un film bien français qui se déroule à Montpellier.

L'histoire se met bien en place, l'intrigue s'installe vite, on comprend très vite qu'il est en train de se mettre dans de "beaux draps", on a peur pour lui, comment va t-il se sortir de cet engrenage dans lequel il s'est mis.

Les avis sur ce film sont assez mitigés, pour ma part, j'ai trouvé cela très prenant, pas de temps mort, Benoît Magimel y est  performant,  Gilbert Melki, dans le rôle du mafieux est extrêmement convaincant, je ne me suis pas ennuyée une seconde et c'est un film qui m'a fait passer un bon moment.

Publié dans Films

Partager cet article

Repost 0

La visiteuse de Maeve BRENNAN

Publié le par Emma

 

 

9782844121141-1-.gif

Quatrième de couverture

 

Alors que sa mère vient de mourir, la jeune Anastasia part rejoindre sa grand-mère paternelle dans la laison familiale. Quelques années auparavant, la mère d'Anastasia avait fui cette maison en emmenant sa fille, abandonnant un mari qu'elle ne pouvait plus supporter. Celui-ci, délaissé, meurt sans revoir sa fille et sa femme. C'est ce drame que la grand-mère d'Anastasia ne pardonnera jamais aux deux femmes. Elle reçoit Anastasia comme s'il s'agissait d'une exilée et celle-ci cherchera en vain auprès de cette femme autoritaire la chaleur d'un amour familial.

 

Mon ressenti

 

Petit livre qui se lit vite, Anastasia revient donc auprès de sa grand-mère après le décès de sa mère.

Anastasia fait tout pour se faire une place dans cette maison qu'elle a quittée accompagnant sa mère quelques années auparavant. Elle ne trouve pas la place qu'elle voudrait, sa grand-mère lui faisant certainement payer le fait que son fils est décédé sans pouvoir la revoir. Cette grand-mère est égoïste, froide, ne fait aucun effort pour l'intégrer.

Petit roman plutôt agréable,avec une belle galerie de portraits,  c'est la première fois que je lis un livre de cette auteure qui est née en 1917 en Irlande.

Ce court roman a été retrouvé récemment dans des archives et serait le premier écrit de Maeve Brennan.

Publié dans Bien aimé

Partager cet article

Repost 0

Et rester vivant de Jean-Philippe BLONDEL

Publié le par Emma

 

 9782283025482-1-.gif

Quatrième de couverture

 

"Depuis, quand on me croise, on compatit. On me touche le coude, on m'effleure le bras, on refoule des larmes, on me dit que c'est bien, que je suis courageux, que ça va aller, hein ? Je ne réponds pas. Je laisse glisser. Je continue d'enchaîner les longueurs dans ma piscine intérieure et je fais attention à ce que le chlore ne rougisse pas mes yeux."

Avoir vingt-deux ans - et plus aucune attache. Rouler sur les routes californiennes. Vivre des rêves éveillés et des cauchemars diurnes. Comprendre que l'important, désormais, c'est de continuer coûte que coûte. Et de rester vivant.

 

Mon ressenti

Après Juke-Box et G229, me voilà de nouveau en compagnie de Jean-Philippe Blondel avec un sujet bien plus délicat. Le voici dans ce texte absolument magnifique nous parlant de sa famille perdue, sa mère et son frère dans un premier accident et son père ensuite. A 22 ans il part sur les routes américaines accompagné de sa petite amie qui devient ex et qui se met avec son meilleur ami lui aussi présent (vous me suivez ?? pas évident ...)

Le texte est superbe, il alterne son récit de voyage avec des souvenirs de sa famille. Comme dans les précédents livres que j'ai lu la touche musicale est présente et il veut absolument aller à Morro Bay, endroit dont parle Lloyd Cole dans sa chanson Rich.

Tous ces paysages traversés et les rencontres faites en chemin vont l'amener à reprendre petit à petit le fil de sa vie.

Je ne peux que conseiller ce texte qui le met à nu, qui n'est pas larmoyant, qui est très beau, avec le ton juste. Un bien beau livre pour commencer cette nouvelle année.

 

Ce morceau de Lloyd Cole and the Commotions est tellement présent dans ce livre que je me devais de l'écouter car je ne connaissais pas ce titre.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article

Repost 0

En avant, route ! d'Alix de SAINT ANDRE

Publié le par Emma

9782070440764-1-.gif 

 

Quatrième de couverture

 

Alix de Saint-André a pris trois fois la route de Compostelle. 

La première fois, elle est partie de Saint-Jean-Pied-de-Port, sur le chemin français, avec un sac pleins d'idées préconçues, qui se sont envolées une à une, au fil des étapes. La deuxième fois, elle a parcouru le "chemin anglais" depuis La Corogne, lors d'une année sainte mouvementée. L'ultime voyage fut le vrai voyage, celui que l'on doit faire en partant de chez soi. Des bords de Loire à Saint-Jacques de Compostelle, de paysages sinistres en banlieues sinistres, elle a rejoint le peuple des pèlerins qui se retrouvent sur le chemin, libérés de toute identité sociale, pour vivre à quatre kilomètres-heure une aventure humaine pleine de gaieté, d'amitié et de surprises.

Sur ces marcheurs de tous pays et de toutes convictions, réunis moins par la foi que par les ampoules aux pieds, mais cheminant chacun dans sa quête secrète, Alix de Saint André, en poursuivant la sienne, empreinte d'une gravité mélancolique, porte , comme à son habitude, un regard à la fois affectueux et espiègle.

 

Mon ressenti

 

Je me suis toujours posé des questions sur ces pèlerins, pourquoi le faisaient-ils ?, que recherchaient-ils ? Pleins de questions me passaient par la tête à propos de ces marcheurs qui me fascinent depuis bien longtemps. J'en ai donc appris plus avec Alix de Saint André. J'ai lu les trois quarts du livre très vite et très agréablement . J'ai trouvé que c'était plaisant à lire et surtout beaucoup de mes questions ont trouvé réponse. C'est loin d'être une marche seule face à soi même pour réfléchir, c'est plutôt tout l'inverse.

J'ai eu un peu de mal sur la fin, peut-être avais-je eu toutes mes réponses et la dernière partie du livre a été lue bien moins vite.

Voilà un livre que j'ai bien aimé, car j'étais très curieuse de le lire, je sais qu'il a été livre voyageur et je crois que les avis sont mitigés.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

Le hérisson de Mona ACHACHE

Publié le par Emma

 

 

3388330036461-1-.gif

Synopsis

 

L'histoire d'une rencontre inattendue : celle de Paloma Josse, petite fille de 11 ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l'énigmatique Monsieur Kakuro Ozu.

 

source : Allociné.com

Mon ressenti

 

C'est avec plaisir, hier soir que j'ai regardé ce film que je n'avais pas vu. C'est une belle histoire avec des personnages atypiques et en même temps assez communs. Cette concierge tellement différente de ce qu'elle dégage au premier abord, Paloma petite fille extrêmement intelligente est assez cinglante, mais en même temps tout le temps en train de filmer les scènes de la vie quotidienne. Elle s'est aperçu que cette concierge est bien plus que ce qu'elle montre. Et enfin ce Monsieur Ozu qui va venir habiter l'immeuble.

C'est une belle fable et le livre L'élégance du hérisson avait été un de mes coups de coeur de l'année 2006. J'ai préféré le livre même si je ne me souviens plus des détails, mon chéri, quant à lui, a trouvé qu'on rentrait bien plus vite dans le film que dans le livre qu'il avait commencé à beaucoup aimer à partir de la moitié.

 

9782070780938-1-.gif

Publié dans Films

Partager cet article

Repost 0

Bonne Année 2012

Publié le par Emma

 

 

Je vous souhaite à tous une très bonne Année 2012, qu'elle soit remplie de bonnes choses, que tous vos projets aboutissent et bien sûr de belles lectures.

Pas très présente en ce moment, suite aux fêtes de fin d'année très chargées, je traverse en ce moment un petit coup de mou niveau lecture, rien ne me fait envie. J'espère que cela va revenir très vite....

J'ai de plus mon GR archi plein de vos nombreux articles pas encore lus, il va falloir y remédier très vite.

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0