Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'appel du coucou de Robert GALBRAITH

Publié le par Emma

L'appel du coucou de Robert GALBRAITH

Quatrième de couverture :

Lorsque le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée, dans un quartier chic londonien, l'affaire est vite classée. Suicide. Jusqu'au jour où John Bristow, le frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. Cet ex-lieutenant de l'armée, revenu d'Afghanistan amputé d'une jambe, est au bout du rouleau : sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée, un naufrage. Aidé par une jeune intérimaire finaude, virtuose de l'Internet, il reprend l'enquête. De boîtes de nuit branchées en palaces pour rock stars, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode et du people pour plonger dans un gouffre de secrets, de trahisons, de manœuvres inspirées par la vengeance.

 

Mon ressenti :

Cormoran Strike est un détective privé, l'histoire débute alors que ses affaires sont au plus mal. Il est au bord de la faillite, il vient de se séparer et une agence lui envoie Robin, jeune intérimaire. Le hasard va bien faire les choses, en effet, après la mort d'un mannequin, son frère va venir demander les services du détective afin de rouvrir l'enquête.

Un livre qu'on a beaucoup vu sur les blogs, d'ailleurs en ce moment on voit le troisième de la série qui est sorti il y a peu.

J'ai apprécié cette lecture, d'ailleurs le tome 2 m'attend sur ma PAL. Je l'ai lu avec plaisir, ça se lit bien, c'est agréable. Par contre, je m'attendais à mieux après avoir lu de nombreux avis. Je n'ai pas été complètement accrochée à cette histoire, le début m'a beaucoup plu avec la  découverte des personnages même si le détective est vraiment dans le cliché : détective vivant seul dans son bureau miteux, une jambe en moins , etc....

Mais il démarrait tout de même bien, et puis ensuite l'enquête ne m'a pas vraiment passionnée, je l'ai trouvée vraiment légère, pas trop de suspense.

A voir, comment sera le deuxième ? J'ai passé un bon moment sans que ça soit inoubliable.

 

Je participe ainsi au pavé de l'été chez Brize.

 

L'appel du coucou - Robert GALBRAITH -  2013 - 695 pages.

 

 

L'appel du coucou de Robert GALBRAITH

Publié dans Bien aimé

Partager cet article

Repost 0

L'oubli de Emma HEALEY

Publié le par Emma

L'oubli de Emma HEALEY

Quatrième de couverture :

Tout se mélange un peu dans la tête de Maud, mais elle n'en démords pas : Elizabeth a disparu. Sa fille a beau lui répéter inlassablement que tout va bien, c'est noté là, sur un de ces bouts de papier qui l'aident à se souvenir : sa vieille amie et voisine, Elizabeth, a disparu. Exactement comme Sukey, sa grande soeur bien-aimée, soixante ans plus tôt. Maud confondrait-elle les époques ? Mais n'y a-t-il pas tout autant des mystères autour d'elle aujourd'hui qu'hier ?

Malgré la maladie qui dévore sa mémoire, Maud interroge le présent, sonde la passé, en quête de vérité avant que tout s'efface...

 

Mon ressenti :

Maud vit seule dans sa maison, elle est maintenant âgée et elle perds la tête. Des petits mots l'aident à se souvenir de l'essentiel. Mais ces petits mots s'accumulent,il y en a partout, sur divers sujets, de quand datent-ils ? , elle s'y perds un peu. Un mot plusieurs fois écrit : sa copine Elizabeth a disparu.

En même temps, elle se souvient très bien de la période de sa jeunesse. Elle a vécu un drame, la disparition de sa sœur.

Le livre oscille entre les deux périodes dans les pensées de Maud, elle a tendance à confondre les époques. Elizabeth, sa copine à qui elle rend visite de temps en temps et sa sœur décédée depuis de nombreuses années, de qui parle-t-elle ? Tout n'est pas clair. Mais elle détient des informations qu'il va falloir démêler.

J'ai beaucoup aimé cette histoire, tout ce fouillis dans sa mémoire, il faut refaire le puzzle. C'est en même temps passionnant et très angoissant, on prends bien conscience du résultat d'une perte de mémoire. Un très bon moment de lecture même si certains trouveront peut-être que c'est un peu répétitif.

 

L'oubli de Emma HEALEY - Sonatine 2014 - 404 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

Ouragan de Laurent GAUDE

Publié le par Emma

Ouragan de Laurent GAUDE

Quatrième de couverture :

A La Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitués fuient la ville. Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s'est dissous dans la peur ?

Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers les quartiers dévastés, au coeur de la tourmente, en quête de Rose, qu'il a laissé derrière lui six ans plus tôt et qu'il doit retrouver pour, peut-être, donner un sens à son existence...

Mon ressenti :

Nous suivons plusieurs personnages, l'ouragan est sur le point d'arriver. Au fur et à mesure, les activités de chacun doivent être arrêtées. La tension monte, elle est palpable, les espèces de séquences assez courtes donnent une vitesse, un suspense. Un livre qui se lit vite, un peu en apnée, tout s'enchaîne très rapidement. Le personnage de Keanu prend tout à coup sa voiture, et fait de nombreux kilomètres afin de retrouver Rose, pourquoi ?

Il est certain que j'aime beaucoup la manière dont cet auteur raconte les histoires, on a envie de tourner les pages encore et encore, on suit pas à pas l'évolution, on est vraiment plongé dans cette atmosphère, ce calme juste avant puis juste après. Mais, je suis restée un peu sur ma faim, l'histoire se lit très vite mais j'ai eu une drôle de sensation, une fin qui ne m'a guère convaincue. Une pensée : tout ça pour ça. Même si l'atmosphère, l'ambiance, tout est là, j'ai eu une impression d'inachevé, d'un récit qui reste en suspens, qui n'est pas abouti.

 

Ouragan - Laurent GAUDE - Actes Sud 2010 - 189 pages.

Publié dans Bien aimé

Partager cet article

Repost 0

Le jardin des Martels

Publié le par Emma

Le jardin des Martels se trouve dans le Tarn à 30 kms de Toulouse à Giroussens. Un dimanche où il faisait chaud, nous l'avons visité, il fait 35000 m2, plusieurs plans d'eau, des coins pour se poser et une mini ferme pour les enfants. Toutes les informations sur leur site : Jardin des Martels.

 

Entrée du parc
Entrée du parc
Entrée du parc

Entrée du parc

Le jardin des Martels
Le jardin des Martels
Le jardin des Martels
Le jardin des Martels
La serre exotique
La serre exotiqueLa serre exotique

La serre exotique

Le jardin des Martels
Le jardin des MartelsLe jardin des Martels
Le jardin des Martels
Le jardin des Martels
Le jardin des Martels
Le jardin des Martels

Voilà un morceau de ce magnifique jardin, très agréable, il faisait très chaud ce jour-là et nous sommes arrivés en tout début d'après-midi, c'était donc encore calme, beaucoup plus de monde lorsque nous partions.

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

La mémoire des embruns de Karen VIGGERS

Publié le par Emma

La mémoire des embruns de Karen VIGGERS

Quatrième de couverture :

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Entre souvenirs et regrets, Mary retrouve la terre aimée pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre. Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une bouleversante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse. Un roman envoûtant, promesse d'évasion et d'émotion.

 

Mon ressenti

Mary est maintenant vieille, et alors que sa fille Jan voudrait vraiment la placer en maison médicalisée, elle réussi à se faire amener par sa petite fille sur l'île de Bruny. Cette île qu"elle a habitée pendant des années, avec son mari et ses enfants. Des enfants, elle en a trois : les deux aînés n'ont jamais aimé habiter loin de tout, par contre le dernier, Tom, est né là-bas. Jeune adulte, il est même parti pour l'Antarctique pour le travail. Il est maintenant un homme meurtri, solitaire.

Ce sont surtout Mary et Tom que nous allons suivre tout au long du livre. Mary qui veut mourir sur cette île qu'elle a parcourue de nombreuses années, où elle  a été heureuse et sur laquelle ses enfants ont grandi. Durant ce séjour sur l'île, elle se souvient de sa vie, elle se demande aussi quoi faire de cette lettre qu'on lui a déposée juste avant son départ.

Tom, son seul fils qui l'a comprends est quant à lui devenu quelqu'un de solitaire, il n'a pour seule compagnie son chien qu'il emmène partout.

J'ai tout aimé dans ce livre, une histoire familiale, un secret, des descriptions de cette île balayée par les éléménts, les animaux. C'est complètement dépaysant, magnifique et je ne pouvais qu'aimer car j'ai toujours été attirée par la vie sur une île, et le métier de gardien de phare m'a toujours fait envie.

 

La mémoire des embruns - Karen Viggers - Les Escales 2011 - 568 pages.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article

Repost 0