La servante du Seigneur de Jean Louis FOURNIER

Publié le par Emma

 

servante.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :

Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle...

Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth.

Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n'est plus la même.

Elle veut être sainte.

Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel.

 

Mon ressenti :

Je ne comptais pas lire ce livre, je le trouvais trop personnel, et passant devant à la médiathèque, je me suis laissée tenter.

Il ne reconnait plus sa fille depuis qu'elle a rencontré la personne qui partage sa vie. On reconnaît bien la plume de Fournier, il est concis, a l'art de la formule et pas toujours tendre. C'est plaisant à lire, ces formulations pas toujours tendres m'ont parues être un cri du coeur d'un papa qui veillit, qui est seul, qui ne reconnaît plus sa fille et n'a plus la complicité de jadis. Il regrette ce temps ou peut-être patageaient-ils de nombreuses choses, où elle pensait comme lui et n'avait peut être comme seul exemple son père. Il n'accepte pas ce changement de cette personne qu'il considère maintenant comme un inconnue.

Petit livre qui se lit en une petite heure d'une traite et qui laisse un goût amer d'un réel cri de détresse. J'ai bien aimé même si je n'aime pas trop ces règlements de comptes familiaux par le biais de livres.

 

La servante du Seigneur de Jean-Louis FOURNIER - Stock - 155 pages

Publié dans Bien aimé

Commenter cet article

Astrid 03/04/2014 09:50

J'aime beaucoup Jean-Louis Fournier et ce livre m'a vraiment touché. Un peu moins que "Veuf" mais celui-ci est un véritable cri du coeur.

Emma 03/04/2014 18:27



Veuf a été vite oublié pour ma part, mais j'avais eu un vrai coup de coeur pour Où on va papa ?


 



Philisine Cave 02/03/2014 15:54

Je n'ai pas été convaincue par l'écrit mais si j'ai ressenti la douleur des deux. Bisous

Emma 05/03/2014 10:08



J'ai moins aimé celui ci mais beaucoup de douleur en effet. Bonne semaine.



dasola 24/02/2014 20:07

Bonsoir Emma, pas trop tentée mais comme c'est court, je l'emprunterai peut-être en biblio. Du même écrivain, j'avais aimé le CV de Dieu, distrayant. Bonne soirée.

Emma 25/02/2014 08:09



Bonjour Dasola, j'étais très tentée par le CV de Dieu, je le lirai certainment un jour, il m'avait l'air très plaisant.  Bonne journée.



Annie 23/02/2014 08:48

Même si je comprends sa douleur, je n'ai aucune envie de lire ce livre... Je trouve assez insupportable d'exposer ainsi l'autre, qui reste sans voix.

Emma 25/02/2014 08:07



Il est vrai qu'il n'est pas tendre avc sa fille, je l'ai lu comme une fiction. Sa fille a écrit quelques pages à la fin comme droit de réponse, les premiers exemplaires du livre ne l'avait pas
d'ailleurs, chose qui ne s'était apparemment jamais vue...



sous les galets 20/02/2014 15:31

C'est vrai qu'il est assez présent sur les blogs et il reçoit un accueil assez favorable je trouve (bien que beaucoup aient craint le règlement de compte personnel), vu qu'il est court je me
laisserait sûrement tenter...

Emma 25/02/2014 08:05



Je pensais moi aussi que ce n'était qu'un règlement de compte, mais il a su me toucher car il réussi à me le faire passer plutot comme un appel au secours...



Philippe D 18/02/2014 20:41

Un livre qu'on rencontre pas mal sur les blogs. Je ne sais pas si je le lirai...
Bonne soirée.

Emma 20/02/2014 10:38



Peut être croisera t'il ton chemin un de ces jours. Bonne journée.



cathulu 18/02/2014 11:13

Je le prendrai à la médiathèque aussi s'il y est...Je trouve Fournier très touchant.

Emma 20/02/2014 10:37



La curiosité l'a emporté, j'ai tellement aimé Ou on va papa ? et veuf est un bel hommage..



Anne Sophie 17/02/2014 17:38

Je ne pense pas que ce livre soit pour moi, mais merci pour la chronique :)

Emma 20/02/2014 10:36



C'est particulier, mais l'avantage est qu'il se lit en une petite heure.



Aifelle 17/02/2014 13:14

C'est un livre qui ne me tente pas du tout, peut-être trop personnel en effet.

Emma 20/02/2014 10:35



Je ne comptais pas le lire non plus, mais la curiosité l'a remporté ;-)