Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le quatrième mur de Sorj CHALANDON

Publié le par Emma

Le quatrième mur de Sorj CHALANDON

Quatrième de couverture :

"L'idée de Samuel était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camps un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, le petit théâtreux de patronage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne..."

S.C.

 

Mon ressenti :

Quel difficulté d'écrire sur ce livre, j'ai traîné à le lire... Pourquoi ? Une certaine appréhension, le thème abordé qui ne m'intéressait pas trop à priori....

Samuel veut monter la pièce Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth en 1982. Son meilleur ami, Georges lui a promis de faire de son rêve la réalité. A Beyrouth, il rencontre les personnages qu'a choisi Samuel.... Il doit les rencontrer un à un , les faire répéter, mais il faut d'abord réussir à les réunir faisant tous partie d'un camps adverse, avec en fond de décor la guerre qui bat son plein.

Après Mon Traître et Retour à Killybegs, je tombe encore sous le charme de l'écriture de Chalandon. Quel livre magnifique dont il est très difficile de parler, la lecture se fait comme en suspens, nous sommes spectateurs premiers de ce décor de guerre dans lequel Georges se démène afin de réunir ces acteurs le temps de la pièce. Nous nous faisons tout petit le temps de cette lecture, une guerre d'un côté, une pièce de théâtre et une promesse de l'autre... Qui va avoir le dessus ?

Une écriture très précise, en même temps violente, une lecture fatigante, éprouvante, des passages très durs. Mais à côté de cela, le rêve d'un homme, la promesse faite à un ami. Tant de choses qui ne peuvent vous laisser insensibles. Un livre incroyable, que je n'oublierai pas de sitôt, on peut désormais dire (et je suis loin d'être la seule) que je suis absolument fan des livres de Chalandon.

 

Il a reçu :

Prix Goncourt des lycéens 2013.

Prix Le Choix de l'Orient 2013.

Prix des Libraires du Québec 2013.

 

Le quatrième mur de Sorj CHALANDON - Grasset 2013 - 327 pages.

 

 

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article

Repost 0

Un long moment de silence de Paul COLIZE

Publié le par Emma

Un long moment de silence de Paul COLIZE

Quatrième de couverture :

2012. A la fin de l'émission où il est invité pour son livre sur la "Tuerie du Caire", un attentat qui a fait quarante victimes dont son père en 1954, Stanislas Kervyn reçoit un coup de téléphone qui bouleverse tout ce qu'il croyait savoir.

1948. Nathan Katz, un jeune Juif rescapé des camps, arrive à New-York pour essayer de reconstruire sa vie. Il est rapidement repéré par le Chat, une organisation prête à exploiter sa colère et sa haine.

Quel secret unit les destins de ces deux hommes que tout semble séparer ?

Mon ressenti :

J'avais déjà lu de cet auteur Back Up que j'avais beaucoup aimé. Paul Colize reprend dans celui-ci la même organisation c'est-à-dire deux histoires en parallèle à deux époques différentes.

D'un côté, à notre époque, Stanislas Kervyn, qui vient d'écrire un livre sur la tuerie du Caire. Chef d'entreprise, très désagréable avec son personnel, mais aussi avec les femmes qu'il rencontre va devoir reprendre ses recherches sur cet épisode alors qu'il vient de finir son livre. En effet, un nouvel élément va lui démontrer qu'il s'est sûrement trompé.

En parallèle, Nathan Katz, jeune juif rescapé va commencer à travailler pour Le Chat. Cette organisation qui recherche dans tous les pays les anciens SS qui ont tué des milliers de personnes. Une mission qu'il va prendre très à coeur ayant perdu lui-même une partie de sa famille.

Un excellent moment de lecture, un livre très complet, intéressant, bien maitrisé. J'aime beaucoup cette technique du déroulement de deux histoires, car nous passons de l'une à l'autre à presque chaque chapitre, et quand c'est bien fait comme ici, on est toujours passionné par l'une comme par l'autre.

Pour finir, ce livre a tout de même eu :

  • Prix Landerneau-Polar 2013
  • Prix du Boulevard de l'Imaginaire 2013
  • Prix Polars Pourpres 2013

Un long moment de silence - Paul COLIZE - Gallimard 2013 - 508 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

C'est dimanche et je n'y suis pour rien de Carole FIVES

Publié le par Emma

C'est dimanche et je n'y suis pour rien de Carole FIVES

Quatrième de couverture :

Peintre de formation, Léonore a cessé de peindre pour enseigner. A plus de quarante ans, elle n'a pas créé la grande oeuvre dont elle rêvait, n'a ni famille, ni enfant. Du jour au lendemain, elle décide de s'envoler vers le Portugal, le pays de José, son premier amour, disparu tragiquement à dix-neuf ans, disparition dont elle se sent encore aujourd'hui responsable.

Mon ressenti :

Tout juste acheté, tout juste lu.

Première lecture pour moi de cette auteure, cette histoire me tentait vraiment.

Léonore, quarante ans passé, décide de se rendre au Portugal pour retrouver les traces de son premier amour décédé à dix neuf ans, elle a trois jours afin de refermer cette parenthèse, de faire le deuil de cette histoire restée en suspens. Il s'appelle José, il avait dix-neuf ans, était venu en France à l'âge de douze ans.

C'est une belle histoire, simple qui aborde la quête de Léonore, mais aussi qui parle de ces Portugais qui sont venus travailler en France, les sentiments qu'ils peuvent ressentir lors de leur nouvelle installation dans ce pays qu'ils ne connaissent pas, leurs conditions de vie...

Une histoire qui se lit d'une traite, l'auteur nous distille des informations sur l'histoire et ses personnages petit à petit, on reste accroché à  ses recherches, son voyage, cette quête.

L'écriture est très agréable, c'est un livre qui se lit vite, très vite et pour ma part peut-être un peu trop car je ne suis pas sûre qu'il me reste beaucoup de choses de cette histoire dans quelque temps.

 

 

C'est dimanche et je n'y suis pour rien - Carole FIVES - Gallimard 2015 - 152 pages.

Publié dans Bien aimé

Partager cet article

Repost 0

Montolieu, le village du livre

Publié le par Emma

Lundi, nous avons profité du beau temps et surtout du salon du livre d'occasion et ancien pour aller visiter Montolieu. Ce village se trouve à une quinzaine de kilomètres de Carcassonne, il est village du livre depuis 1991, il y a une quinzaine de librairies tout comme Bécherel que j'ai visité il y a quelques années.

Sur la route, à environ 5 kilomètres de Montolieu, nous avons traversé le village de Saissac, nous allons y retourner car le village a l'air magnifique, avec les ruines d'un vieux château et les Pyrénées au fond.

Puis arrivée à Montolieu, à l'heure de midi, c'est très calme, nous sommes assez peu nombreux, il fait beau. Nous profitons de la balade, nous entrons dans des librairies encore et encore, puis je me limite tout de même dans mes achats :-)

Pour plus d'informations sur ce village, son site : Montolieu.

Vous pouvez cliquer sur les photos pour ls avoir en plus grand.

 

Saissac
Saissac
Saissac

Saissac

Montolieu
MontolieuMontolieu
Montolieu

Montolieu

Montolieu
MontolieuMontolieu
Montolieu

Montolieu

Montolieu et mes achats :-)
Montolieu et mes achats :-)
Montolieu et mes achats :-)
Montolieu et mes achats :-)

Montolieu et mes achats :-)

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Les heures souterraines de Delphine DE VIGAN

Publié le par Emma

Les heures souterraines de Delphine DE VIGAN

Quatrième de couverture :

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au coeur d'une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai.

Les heures souterraines, qui fut finaliste pour le prix Goncourt, est un roman vibrant sur les violences invisibles d'un monde privé de douceur, où l'on risque de se perdre, sans aucun bruit.

Mon ressenti :

Mathilde a trois enfants, perdu son mari. Elle a un travail qui lui plaît, des responsabilités, une bonne entente et la confiance de son patron. Jusqu'au jour où, lors d'une réunion, elle ne va pas être d'accord avec son boss, va alors s'immiscer petit à petit et sournoisement une descente aux enfers.

Thibault est médecin, il a une relation avec une femme basée sur le sexe, alors qu'il voudrait partager bien d'autres choses avec elle. Il se pose des questions par rapport à cette relation, mais aussi son travail.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, nous suivons petit à petit la descente aux enfers de Mathilde, ça se lit comme un suspense, les descriptions sont vraiment très précises, on a de la peine pour elle. En parallèle, l'histoire de Thibault qui vit des choses complètement différentes mais qui connaît des ressentis similaires.

Je me suis un peu plus attachée au personnage de Mathilde, mais il est beaucoup plus développé dans le livre que celui de Thibault.

Une très belle histoire que j'ai lue en deux jours.

Un coup de coeur pour Lizouzou

 

Les heures souterraines de Delphine DE VIGAN - JC Lattès 2009 - 249 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0