Juste une ombre de Karine GIEBEL

Publié le par Emma

  giebel.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde.

Tu manipules ? Tu deviendras une proie.

Tu domines ? Tu deviendras une esclave.

 

Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place.

Et puis un jour...

Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi.

A partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche.

Juste une ombre.

Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré.

On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres.

On t'observe jusque dans les moments les plus intimes.

Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi.

Personne ne te compprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule.

Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos.

Ou seulement dans ta tête ?

Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard....

 

Tu commandes ? Apprends l'obéissance.

Tu méprises ? Apprends le respect.

Tu veux vivre ? Meurs en silence...

 

Mon ressenti :

Voilà que je vois cette auteure depuis quelques semaines sur vos blogs et je ne l'ai jamais lue. Je tombe donc à la médiathèque sur ce livre et je me lance.

L'héroïne, Cloé, personne très sûre d'elle, ambitieuse, belle réussite sociale, est suivie par une ombre du jour au lendemain. On ne sait absolument rien de cette ombre. D'où vient-elle, que lui veut-elle ?

Bref, suspense haletant, on veut toujours en savoir plus, ça se lit très bien, je crois avoir lues les 500 pages en 5 jours.

On suit en même temps les aventures d'un flic, Alexandre GOMEZ, sa femme est condamnée par une maladie et ils savent qu'elle va bientôt mourir.

J'ai beaucoup aimé cette histoire, pour une première plongée dans l'univers de Karine GIEBEL, c'est une réussite. Par contre, j'ai trouvé que c'était noir et même très noir, il n'y a pas de descriptions sanguinolentes ou de détails difficiles, c'est le côté psychologique, oppressant et avec beaucoup d'événements malheureux.

Je ne vous en écrit pas plus ! Un vrai suspense, une envie de connaître la suite, je continuerai sans aucun doute à découvrir ses livres.

 

 

 

Juste une ombre de Karine GIEBEL - Fleuve Noir 2012 - 502 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

Le Chat du Cheshire 23/01/2014 12:51

Un livre captivant, très prenant. Traumatisée après ma lecture ;) !

Emma 25/01/2014 08:47



J'avais en effet moi aussi du mal à le lâcher, et il maintient le suspense et met mal à l'aise.



Lizouzou 21/01/2014 00:03

J'ai adoré "Juste une ombre" pour l'angoisse que l'auteure m'a donné crescendo, mais aussi pour la fin qui m'a paru très crédible !
Je viens de lire "purgatoire des innocents" et je te le déconseille, il est hyper dur. J'ai du plusieurs fois reposer le livre tellement j'étais touché par ce qui était décrit...
En tout cas, je suis contente de savoir que tu t'ai fait ta propre idée sur cette auteure ! :)

Emma 21/01/2014 07:43



Je pensais que tout ses livres seraient du même acabit et je me trompe car je suis bien tombée, au hasard d'ailleurs ; celui-ci est dur pour l'angoisse mais pas de descriptions sanguinolentes.
Vais je continuer ? Pas si sûre si ils sont trop rudes à supporter ....



Le Monde de Sylvie 18/01/2014 23:10

Ravie de voir que tu es allée à la découverte de K. Giebel et que tu as aimé ! Je suis très fan de Giebel mais attention, ils ne sont pas tous pareils. Pour celles et ceux qui n'aiment pas trop la
violence, le gore et le sanguinolant, évitez donc "Meurtres pour rédemption" (qui pour moi est son meilleur) et "Purgatoire des Innocents". Globalement, le contexte est toujours très noir et la
tension psychologique très forte, mais ces deux-là sont assez durs (dans le sens douloureux) à lire parfois... Cela dit, les amateurs du genre seront comblés !! Bises

Emma 21/01/2014 07:37



J'ai découvert en effet, et j'ai beaucoup aimé, merci pour toutes ces précisions, à voir si je passerai le pas pour les plus durs que tu cites. Bonne journée !



Philippe D 16/01/2014 21:46

Voilà une remarque qu'on m'a faite au sujet de K Giebel : ses romans noirs se terminent vraiment mal sans aucune possibilité de s'en sortir à la fin.
Je poursuivrai quand même ma découverte de cette auteure.

Emma 18/01/2014 12:10



Apparemment, ils sont tous comme ça alors.... Un bon suspense dans tous les cas !



Violette 15/01/2014 18:03

j'ai aimé mais j'ai largement préféré Les Morsures de l'ombre du même auteur.

Emma 16/01/2014 11:30



Je le lirai certainement, et si il est mieux que Juste une ombre, ce sera une excellente surprise !



Philisine Cave 15/01/2014 14:02

tu ne parles bien mais depuis un livre d'elle, je ne souhaite plus la lire. A tort, sûrement. Bises

Emma 16/01/2014 11:29



Peut être pas à tort, il faut avant tout que cela reste un plaisir :-), et puis il y en a tellement d'autres à lire ! Bonne journée, Philisine.



Aifelle 14/01/2014 06:33

Je n'ai jamais lu cet auteur ; je pense que j'essaierai à la bibliothèque pour me faire une idée.

Emma 14/01/2014 12:15



C'est ce que j'ai fait, et ça se lit vraiment bien !



sylire 13/01/2014 13:23

J'hésitais à lire cette auteure par crainte de trop de sang ou d'atrocités. Tu dis que non, alors pourquoi pas...

Emma 14/01/2014 12:14



C'est oppressant mais pas gore du tout, un bon page turner.