Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Des noeuds d'acier de Sandrine COLLETTE

Publié le par Emma

Des noeuds d'acier de Sandrine COLLETTE

Quatrième de couverture :

Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt dense, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux frères, deux vieillards qui ont fait de lui leur esclave.

Comment a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, Théo sortait de prison quand ces vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.

 

Mon ressenti :

A Toulouse Polars du sud cette année, j'ai rencontré Sandrine Collette, je ne lis que du bien de ses livres, et pourtant, les quatrièmes de couverture ne me tentent jamais. Par contre, elle parle beaucoup et donne vraiment très envie de lire ses livres, je les aurais bien tous achetés à l'écouter mais je me suis raisonnée et j'ai décidé de commencer par le premier. Elle m'a d'ailleurs dit qu'un nouveau allait bientôt sortir, il se passera en Patagonie, et là tout de suite, ça me tente énormément.

Bon revenons à nos moutons.

Théo sort de prison, il a un petit compte à régler et part tout juste après, sans avoir prévenu personne, en pleine campagne pour se faire oublier. Lors d'une randonnée, il va tomber sur la maison de Basile et Joshua, ces deux vieux vont l'enfermer et le garder prisonnier, dans ce coin perdu en pleine campagne.

Je n'en raconte pas plus, contrairement à la quatrième de couverture, il est préférable de lire les premières pages. J'ai tout de suite été happée par cette écriture, on est tout de suite dans l'ambiance, une ambiance assez dure, une certaine économie de mots. Passé le début, j'ai tourné les pages un peu moins vite, car c'est une histoire terrifiante. On déroule l' histoire, en réfléchissant à l'issue possible, l'écriture est très précise, rien ne nous est épargné.

Au final, un livre choc, terrifiant, c'est noir ; malgré tout cela, le suspense est  là, on est happé et on continue à tourner les pages de cette histoire avec très peu d'issue possible.

 

Il a reçu le Grand Prix de littérature policière en 2013.

Des noeuds d'acier - Sandrine COLLETTE - Editions Denoël 2013 - 257 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article

Repost 0

Lisle sur Tarn

Publié le par Emma

A la fin du mois de septembre, voilà un nouveau salon du polar pas très loin de chez moi.

Nous sommes pas très loin de Gaillac, en période de vendanges, il y a donc association entre le vin et le polar. Trois jours pour fêter les deux, en y ajoutant tout de même l'anniversaire et pas des moindres, les 70 ans de la collection Série Noire.

Le samedi 27, l'automne devrait être là mais c'est bien une journée d'été que nous avons l'impression de vivre. Départ pour la découverte de ce nouvel événement, 30 auteurs invités, parmi eux le très grand Jean-Bernard Pouy, Marcus Malte, Caryl Ferey, Bernard Minier, mais aussi Nadine Monfils et bien d'autres...

Nous arrivons dans ce village que nous avions traversé une fois, un beau village du Sud, un vrai dédale avec de toutes petites rues. Nous sommes tout de suite dans l'ambiance, un groupe de musique nous attirant vers cette très belle place remplie de monde, les auteurs sont en plein air, des conférences ont lieu et les commerces se sont mis au diapason pour l'événement.

Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn
Lisle sur Tarn

Nous sommes arrivés le midi, il y avait donc peu de monde mais cela s'est très vite rempli après le déjeuner.

Nous en avons profité pour visiter le village puis faire le choix des livres. Il me fallait absolument la suite de Yeruldelgger de Ian Manook, puis ayant lu cet été dans le cadre du pavé de l'été Glacé de Bernard Minier, j'en ai profité pour me procurer le deuxième de l'auteur Le cercle. Je voulais découvrir aussi l'écriture de Hervé Le Corre avec Les coeurs déchiquetés.

J'ai été absolument ravie de rencontrer Franck Bouysse, un homme charmant, très à l'écoute et si il y un livre à lire cette année, c'est bien Grossir le ciel qui vient d'ailleurs de recevoir le Prix Polar Michel Lebrun. L'ayant déjà dans ma bibliothèque, je me suis donc procuré de l'auteur Noire porcelaine afin d'en découvrir un autre.

J'y ai rencontré aussi Antoine Léger, une belle rencontre. Alors si ce nom vous dit quelque chose ce que je vous ai parlé du livre Le six coups de minuit ici . Nous sommes resté discuter un bon moment, il est d'ailleurs en pleine écriture d'un prochain livre, la trame est prête. Une belle personne, qui au milieu de sa famille, son travail participe à beaucoup de signature pour son roman et prépare ardemment le suivant. Au fil de la discussion, je lui ai proposé de mettre mon exemplaire en livre voyageur, donc si quelqu'un est tenté.... Oui, je sais, vos PAL débordent, la rentrée littéraire n'est pas si loin, mais si vous avez deux heures de votre temps à passer avec Vlad, et si vous aimez les histoires à chutes, alors je pense qu'il est pour vous....

Je suis obligée de restreindre aux personnes qui ont déjà commenté mon blog car je compte bien récupérer le livre, je l'envoie donc à la première personne qui s'engage à l'envoyer à la suivante, la dernière de la liste me le renvoyant.

J'espère que certaine d'entre vous seront tentés par ce voyage et que Vlad voyagera longtemps.

Voilà, en aparté, le retour au blog après un bon mois de pause est plutôt douloureux, j'ai presque 800 articles non lus, même si je vais faire un peu de tri, je pense lire la plupart, mais une chose est sûre, c'est que je vais pas pouvoir laisser un commentaire partout. De plus, si je vous écris que je n'ai pas ouvert un seul livre pendant plus de trois semaines... Je m'y suis remise il y a quelques jours mais le rythme est plutôt lent.

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0