Noir Désir, A l'envers à l'endroit de Marc BESSE

Publié le par Emma

  Noir-Desir-a-lenvers-a-lendroit.jpeg

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Automne 89 : Marc Besse recontre quatre garçons pleins de rage et d'avenir, alors qu' Aux sombres héros de l'amer vient d'électriser une salle de concert toute entière. Le lien établi ce soir là entre le quatuor et le journaliste ne se rompra jamais, et Marc deviendra l'oreille puis la mémoire de ce groupe hors normes. Patiemment, inlassablement, il recuillera les états d'âme, les anedoctes, les révélations et témoignages qui feront de lui le plus spécialiste de Noir Désir.

 

Comment survivre au succès ? Grandir sans se perdre en route ? C'est à ces questions que répond Marc Besse, comme à celle du 27 juillet 2003, où tout s'est effondré en quelques heures dans la chambre du Domino Plaza Hotel à Vilnius, en Lituanie. L'auteur lève aussi le voile sur huit ans de silence, de rendez-vous manqués, de méandres et vicissitudes racontés sans détours, jusqu'à ce qu'épuisé, Serge Tayssot Gay ne jette l'éponge et sonne le glas du groupe, le 30 novembre 2010.

 

 

Mon ressenti :

Tout d'abord je voudrais apporter une petite précision,

Loin de moi l'idée de penser à ce qu'il s'est passé en 2003, j'ai eu juste envie de lire ce livre car je suis une ancienne fan de Noir Désir, d'ailleurs aux amateurs de ragots, ce livre n'est pas pour vous.

Je me suis juste replongée dans ces années d'un groupe culte.

Et c'est une réussite, l'écriture est précise, il nous retrace petit à petit, au fil des années l'histoire de ce groupe de rock. C'est très précis, c'est parsemé de nombreuses références aux textes de Noir Désir, et de déclarations, de ressentis, de morceaux d'interviews de chacuns des membres du groupe, autant de paroles pour agrémenter ces événements et bien sûr pour moi, en tête reviennent ces mélodies.

C'est l'histoire entière d'un groupe avec ses différents membres et pas seulement le chanteur. Il nous raconte aussi les autres et surtout Serge Tayssot Gay et Denis Barthe. Leurs parcours dans le groupe mais aussi leurs différentes collaborations avec d'autres et leur musique  en solo.

Pour tous les anciens fans de ce groupe, ce livre est une belle réussite, il m'a fait me replonger dans de nombreuses années pendant lesquelles je les ai toujours suivis.


 

Je ne pouvais évidemment pas terminer cet article sans mettre une vidéo, à suivre une belle collaboration entre Serge Tayssot Gay et le grand et talentueux Paul Bloas : Ligne de front et pour encore plus de dépaysement je vous mets la vidéo à Madagascar :

 

 


 

 

 

Noir Désir, A l'envers à l'endroit de  Marc BESSE, Ring Editions 2012

 

 

 

Publié dans Que je n'oublierai pas

Commenter cet article

Sylvie 06/11/2013 21:35

Vive ton blog car sans lui, je n'aurais sans doute pas entendu parler de ce livre, moi qui suit pourtant une inconditionnelle de Noir Dez depuis le début. Tu me donnes envie de me le procurer car
quoi qu'il se soit passé, cela n'enlève rien à la qualité artistique et au talent des ces musiciens. Je fais partie de la génération qui restera marquée par les riffs de guitare de S. Tayssot Gay
et les textes du groupe. D'ailleurs, cette petite vidéo que tu as mis pour illustrer ta chronique est géniale, un superbe mélange de deux grands talents. Merci à toi pour ce partage !

Emma 07/11/2013 10:36



Ravie que quelqu'un tombe sur mon article et qui est fan de Noir Désir comme moi, je me suis vraiment régalée avec ce livre, il m'a plongée dans ces années pendant lesquelles je les ai toujours
suivis. Je l'ai terminé avec regret, j'aurai voulu continuer encore et encore, et il est très bien écrit !



Violette 04/11/2013 16:33

je ne connaissais pas l'existence de ce livre! J'aimais et j'aime toujours le groupe, donc ça m'intéresse. merci!

Emma 06/11/2013 19:17



De rien,  ça sert aussi à cela les blogs... J'espère donc le voir un jour sur ton blog.



Yv 28/10/2013 11:21

Marc Besse a aussi fait une très belle bio de Bashung...

Emma 29/10/2013 09:20



Il me semble l'avoir emprunté  en médiathèque lors de sa sortie, mais une chose est sûre, il faudra celui-ci qu'il rejoigne un jour ma bibliothèque.



Aifelle 26/10/2013 09:38

Par contre, je suis comme toi très admirative de Paul Bloas !

Emma 28/10/2013 07:46



C'est en effet très à mon goût aussi.



Aifelle 26/10/2013 05:56

Je n'ai jamais suivi ce groupe, je sais à peine ce qu'ils ont fait ! (je ne suis pas très variétés), donc je passe ..

Emma 26/10/2013 07:53



Je conçois que ce n'est pas un article à commentaires ;-) et que cela ne va pas  emballer grand monde. Cela me permettait aussi de mettre une vidéo sur le peintre Paul Bloas que j'adore.


Bon week-end.