Madame Angeloso de François VALLEJO

Publié le par Emma

9782878581461-1-.gif

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

Un destin extravagant ! L'imposante Constance Angeloso, 65 ans, meurt dans sa vieille R5, écrasée par le train qui emmenait le Dalaï-Lama à Varsovie. Obèse, emmurée dans un corset métallique, l'ancienne tenancière d'un hôtel de Dunkerque avait tout quittée depuis quinze ans pour fuir le retour possible de son mari prisonnier. Trois narrateurs évoquent l'histoire - haute en couleur - de cette femme aimée et détestée : Angelino, son fils, qui trace de sa mère un portrait au vitriol, Danuta, sa nièce, pleine de gratitude envers celle qui l'a recueillie, enfin M. Coquemar, ancien client et amoureux transi...

 

 

Mon ressenti :

 

Encore un livre acheté recemment lors d'une foire aux livres.

C'est un livre très agréable à lire, on s'attache à ce personnage extravagant, un peu original. On la découvre sous différents angles suivant le personnage qui parle ; à eux trois on retrace la vie originale de Madame Angeloso pour laquelle j'ai ressenti un attachement.

J'ai souvent été tentée par des livres de François Vallejo, et pourtant c'est le premier que je lis mais pas le dernier, j'ai été conquise par son écriture.

 

 

 

Madame Angeloso de François VALLEJO,Editions Viviane Hamy,2001

Publié dans Bien aimé

Commenter cet article