Les mots des riches, les mots des pauvres de Jean Louis FOURNIER

Publié le par Emma

  9782253099499-T.jpg

 

Quatrième de couverture :

L'été, le jardin de Monsieur Riche sent la rose, celui de Monsieur Pauvre sent la merguez et la sardine.

A l'église, les riches sont devant, les pauvres derrière. A la guerre, c'est le contraire.

Quand Madame Riche a des flatulences, Madame Pauvre pète.

Quand Monsieur Riche chasse le lion, Monsieur Pauvre chasse les mouches.

Madame Pauvre s'interroge : pourquoi dit-on toujours pauvre con, jamais riche con ?

 

Mon ressenti :

Une petite matinée à la librairie et je craque pour ce livre, en plus de quelques autres ;-)

J'aime l'écriture de Jean-Louis Fournier, j'ai aimé Il n'a jamais tué personne mon papa, Où on va papa ?, et Veuf.


Ce petit livre m'a bien fait rire, j'aime beaucoup l'idée d'écrire un tel ouvrage, déjà avoir l'idée et ensuite trouver autant d'exemples, même si il y en a que j'ai moins aimé ou peut-être tiré plus par les cheveux.

C'est assez riche, les deux variantes (riches/pauvres) sur des thèmes divers : santé, vacances, quotidien, travail etc... , un vocabulaire bien maitrisé et bien trouvé. Quelques exemples où l'on se dit  : c'est vrai...

J'ai passé un moment plaisant, je l'ai pris au second degré et avec beaucoup de légèreté,  je l'ai lu sur plusieurs semaines en ne lisant que quelques histoires de temps en temps, c'est l'avantage de pouvoir lire ceci en même temps qu'un roman entamé.

 

A l'heure où son nouveau roman sort et qu'il y a eu un droit de réponse demandé par sa fille et rajouté au livre, je me demande comment a été perçu celui-là par les lecteurs... Il y avait déjà eu un tollé suite à son livre Où on va papa ? Si  vous avez des avis ....

 

 

Les mots des riches, les mots des pauvres - Jean-louis FOURNIER - 2004



 

Publié dans Bien aimé

Commenter cet article

Violette 19/09/2013 22:02

tiens, je ne connaissais pas! Vu le titre et la couverture, j'aurais craqué aussi. J'avais été bouleversée par Où on va papa du même auteur...

Emma 20/09/2013 09:31



Moment très plaisant de lecture, je ne connaissais pas non plus ce livre. Où on va , papa ? m'avait aussi complètement bouleversée.



Annie 18/09/2013 14:57

Je n'ai lu aucun de ces livres mais ai écouté des entretiens avec lui, dont un sur son dernier livre. Chacun réagit selon sa propre histoire. L' ironie mordante de son livre sur ses fils ne m'avait
en rien choquée : chacun fait ce qu'il peut devant l'insupportable.

Emma 19/09/2013 10:01



Je suis entièrement d'accord avec toi, j'ai appris les différentes réactions suite  à son livre sur ses fils après l'avoir lu et n'avais n aucun cas ressenti cela, j'avais trouvé son livre
absolument magnifique et bouleversant.



Theoma 18/09/2013 08:58

voilà qui est très tentant !

Emma 18/09/2013 09:26



Je l'ai trouvé en effet très drôle et intéressant.



Philisine Cave 17/09/2013 20:14

Pour ce livre-ci, il n'y a peut-être pas de contradicteurs. C'est lorsqu'il parle de sa famille, que les problèmes surgissent. Bises

Emma 18/09/2013 09:19



Justement je me posais la question si sur un tel thème extérieur, il pouvait aussi y avoir des personnes qui le prennent mal, sujet peut être risqué que celui riches/pauvres.... Merci pour
l'éclaircissement. Bonne journée, bises.



sous les galets 17/09/2013 16:19

pas sur que mes comm. passent, j'ai du mal avec ob...

Emma 18/09/2013 09:25



Ils passent ;-), merci pour ta visite. Bonne journée.



sous les galets 17/09/2013 16:18

J'aime l'idée en tous les cas de confronter deux mondes, les extraits que tu mets sont très alléchants. Je ne savais pas que sa fille avait demandé un droit de réponse après sont ouvrage sur ses
fils...

Emma 18/09/2013 09:25



J'ai trouvé la confrontation intéressante et drôle. Sa fille a dmandé un droit de réponse pour le livre "La servante du seigneur" qui a été rajouté à la fin du livre. Quant au livre sur ses fils,
beaucoup de personnes avait été choqué et trouvait inadmissible qu'il parle de ses enfants de cette manière. Alors que quand je l'avais lu, je l'avais trouvé magnifique ce , et très émouvant...
d'où ma question sur le ressenti de lecture de celui-ci.