Cartons de Pascal GARNIER

Publié le par Emma

  cartons

 

Quatrième de couverture :

Ca commence par un déménagement -morceau de bravoure anthologique- qui d'une certaine manière est le sujet du livre : Brice quitte son appartement lyonnais pour une grande maison, entre un bourg et une route nationale. Mais il se retrouve sacrément seul, au milieu des cartons, dans cette vieille bâtisse où soufflent les mémoires mortes. Les évocations d'Emma, son épouse en reportage à l'autre bout du monde, l'attente d'un appel improbable, ou la rencontre avec Blanche, une étrange femme-elfe, sorte de spectre de l'enlisement provincial, ponctuent cette dégringolade dans l'enfer des cartons.

 

Mon ressenti :

  Quatrième livre que je lis de cet auteur, après La théorie du panda, l'A26 et Lune captive dans un oeil mort, me voilà en plein déménagement !

Ce livre commence donc lorsque Brice se retrouve seul avec des cartons plein l'appartement juste avant l'arrivée des déménageurs. Les pages écrites sur ce déménagement, le fait qu'il se retrouve seul à gérer tout cela car Emma, sa femme est en reportage est absolument excellent. Il a l'art et la manière de décrire avec beaucoup de réalisme et d'humour les situations ... Je m'y suis totalement retrouvée ayant déménagé de bien nombreuses fois.

Il aménage donc dans une maison, dès son arrivée, elle lui paraît étrangère et un peu grande. Petit à petit, il va prendre ses marques, va connaître quelques personnes dans le village et surtout Blanche avec laquelle il va passer pas mal de moments...

Les livres de Pascal GARNIER sont toujours des moments de lecture  absolument délicieux, ils se  lisent d'une traite, il sait à merveille créer une ambiance, un suspense, ses personnages sont souvent des personnes cabossées par la vie.

Ce quatrième livre que je lis de cet auteur est celui que j'ai préféré, je continuerai sans aucun doute à le lire, de plus, je n'oublie pas que Yv m'a conseillé  " Comment va la douleur ? "

 

L'avis très enthousiaste de Clara


 

Cartons de Pascal GARNIER - Zulma 2012 - 185 pages.



Publié dans Que je n'oublierai pas

Commenter cet article

cathe 08/12/2013 12:08

Je suis aussi une inconditionnelle de cet auteur et j'ai presque tout lu ! J'aime aussi particulièrement "Comment va la douleur". Et j'ai bien aimé celui-ci qui, si je me souviens bien, se termine
(comme souvent chez Pascal Garnier) de manière assez déjantée...

Emma 09/12/2013 10:36



La  fin en effet est terrible.... Il m'en reste encore quelques-uns à lire dont Comment va la douleur.



Sylvie 08/12/2013 09:32

C'est un livre que j'avais noté dans mes envies de lecture il y a plusieurs mois, et puis le temps est passé, et je suis passée à autre chose. Du coup, ta chronique est un bon petit rappel vers ce
livre et cet auteur que je ne connais pas. Bon dimanche !

Emma 09/12/2013 10:35



Merci, je crois qu'on en est tous au même stade, on note et puis pour ma part, la liste en chasse une autre. Un auteur que j'aime beaucoup pour les ambiances qu'il sait créer et qui se lit très
vite ;-)



Yv 07/12/2013 14:41

A conseil, conseil et demi, puisque je n'ai pas lu celui-ci, je ne l'ai pas encore lu

Emma 09/12/2013 10:32



Je crois que c'est celui que j'ai préféré mais il me reste Comment va la douleur à lire, dans tous les cas c'est toujours un régal...



clara 05/12/2013 07:10

j'aime cet auteur !!!!!

Emma 05/12/2013 07:43



Son écriture, ses descriptions font toujours mouche.



Aifelle 04/12/2013 06:46

Je n'ai lu que "comment va la douleur" que j'ai beaucoup aimé. Il faut vraiment que je trouve le temps de lire les autres.

Emma 05/12/2013 07:41



Ils se lisent très vite



Annie 03/12/2013 15:27

Je ne le connais pas du tout. Mais ton article ainsi que le nom des éditions, dont je viens de lire un roman, me donne bien envie de le découvrir. Merci Emma !

Emma 05/12/2013 07:38



Quant à moi j'ai envie de découvrir le livre dont tu as parlé pour le même éditeur , j'espère qu'il te plaira...