W3 Le mal par le mal - Jérôme CAMUT et Nathalie HUG

Publié le par Emma

W3 Le mal par le mal - Jérôme CAMUT et Nathalie HUG

Quatrième de couverture :

Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d'info W3 fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice. Pendant que Léon Castel, porte-parole du site, poursuit ses actions coup de poing, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France. Alors que tout semble mis en oeuvre pour étouffer l'affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique. Fragilisée par des tensions internes et de fortes pressions extérieures, l'équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.

Mon ressenti :

Après avoir lu le premier, il me fallait absolument lire la suite, en effet, je n'avais que le premier sur ma PAL mais assez vite en cours de lecture, il me fallait le deuxième que j'ai presque enchaîné avec le précédent.

Sans dévoiler ce qui se passe dans le premier, nos avions terminé sur la création d'une web tv, un site d'information appelé W3 qui dénoncent les dysfonctionnements, les affaires non résolues ou cachées de la justice.
Il va donc falloir alimenter et trouver de nouveaux sujets pour la chaîne, ils ne manquent pas d'autant plus que le journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire et de se mettre au vert afin de digérer ce qui s'est passé. Mais lorsqu'on est journaliste, peut-on se passer de tout cela et changer de vie ?
A côté de cela, des policiers meurent, suicides, accidents partout en France. Mais est ce que l'on ne nous cache pas des choses ? W3 va mener l'enquête à ses risques et périls.

Encore une fois, une suite encore plus longue, plus dense, de nouveaux éléments, une nouvelle enquête mais maintenant  qu'ils ont lancé la chaîne, ils sont  la cible de beaucoup de personnes. Suspense, action, chapitres courts qui donnent du rythme et apporte un nouvel angle de vue sur les affaires. Les personnages du premier continue d'évoluer, de nouveaux font leur apparition et certains chapitres nous amènent il y a quelques années en arrière afin d'avoir une explication ou un éclairage.

Un deuxième tome aussi passionnant que le premier, qui passe à d'autres thèmes et que j'ai lu en 4 jours (bon il faut préciser qu'il faisait très chaud et qu'il était difficile de bien dormir.).
Il me permet de participer au pavé de l'été chez Brize. Pour ce qui est du troisième, je ne l'ai pas encore mais je vais attendre un peu avant de le lire même si le deuxième s'est terminé par un gros événement afin de maintenir le suspense.
 

W3 Le mal par le mal - Jérôme CAMUT Nathalie HUG - Editions SW Télémaque 2014 - 1016 pages.

W3 Le mal par le mal - Jérôme CAMUT et Nathalie HUG

Publié dans Que je n'oublierai pas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Margotte 14/08/2017 21:43

Comme Philippe D, je suis un peu rebutée par le nombre de pages... Pourtant, je suis bien tentée car j'ai dévoré littéralement le 1er volume de la trilogie et j'ai, bien sûr, envie de connaître la suite !

Emma 15/08/2017 11:38

Le nombre de pages ne m'a absolument pas gênée, je ne l'ai pas vu passer, d'ailleurs ma lecture actuelle a bien moins de pages et va me prendre plus de temps, l'histoire est tellement bien ficelée que ça se lit seul surtout si tu as découvert le premier.

PHILIPPE D 12/08/2017 21:20

De plus en plus tenté par cette trilogie. Seul le nombre de pages me fait hésiter...
Bon dimanche.

Emma 13/08/2017 08:45

Il ne faut surtout pas s'arrêter au nombre de pages, c'est tellement prenant qu'on ne les voit pas défiler. D'ailleurs j'ai acheté il y a deux jours le dernier tome, je risque du coup de le lire assez vite. Bon dimanche également.

Aifelle 10/08/2017 10:50

Tu ne les enchaînes plus, tu les avales ;-) Tu réussis le challenge "pavé" haut la main.

Emma 10/08/2017 11:22

C'est vrai, je suis dans une bonne période, j'ai du temps et la météo est soit trop chaude donc je ne dors pas ou plus que très fraîche et du coup pas de possibilité d'aller dehors l'après-midi.