Le chemin s'arrêtera là de Pascal DESSAINT

Publié le par Emma

Le chemin s'arrêtera là de Pascal DESSAINT

Quatrième de couverture :

Sur une côte nordiste fantomatique, des hommes survivent au jour le jour, hantés par un passé mortifère. Mais qui sont ces laissés-pour-compte de notre époque, qui semblent camper dans un temps suspendu ? Des êtres qui, derrière l'apparence de normalité qu'ils essayent de préserver, ont été broyés ou souillés, à l'image du pays qu'ils habitent, marqué par les stigmates d'une industrie lourde moribonde et d'une nature qui reprend ses droits, de plus en plus inquiétante.

 

Mon ressenti :

Nous sommes dans le nord, le livre se divise en plusieurs tableaux :  dans un tableau, plusieurs personnages vont s'exprimer pour nous donner un instantanée de leurs vies, leur ressenti, une partie de leur histoire.

Le décor est plutôt glauque, entourés d'éoliennes, à côté d'une écluse,  au milieu des dunes et blockaus, certains ont des maisons plutôt miteuses mais d'autres habitent en caravane, certains ont perdu leur travail et leur occupation est de regarder les bateaux passer, penser à leur vie lorsqu'ils travaillaient car la désindustrialisation de la côte est en partie responsable de ces êtres.

Nous suivons donc plusieurs personnes, des êtres cassés par la vie, un peu perdus, des gens qui n'attendent plus rien de celle-ci, n'ont plus grand chose voire plus rien mais qui continuent à se retrouver, ils ne connaissent que cet endroit où ils ont toujours habité.

Pascal Dessaint a vraiment l'art et la manière de nous raconter ces êtres, de nous plonger dans cette espèce de communauté sordide. Petit à petit, nous y entrons, nous les écoutons, nous sommes avec eux.

J'ai adoré cette histoire, pourtant très noire, il faut que je continue à lire ses livres, d'autant plus que je les ai presque tous dans ma bibliothèque, mon cher et tendre les a quasiment tous. Du coup, je le découvre un peu à l'envers, car c'est le deuxième que je lis, et ce sont plutôt des récents alors qu'il s'est fait connaître avec des policiers qui se déroulaient à Toulouse.

 

Le chemin s'arrêtera là - Pascal DESSAINT - Editions Payot et Rivages 2015 - 255 pages.

 

 

Publié dans beaucoup aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Binchy 09/07/2017 20:14

Je te remercie Emma pour ce partage et je te souhaite une agréable semaine.
Amitiés.
Bernadette.

Emma 10/07/2017 07:26

Merci beaucoup Bernadette, je t'en souhaite tout autant.

Sandrine 09/07/2017 10:17

J'ai lu deux romans de Pascal Dessaint (pas celui-ci) qui ne m'ont guère enthousiasmée...

Emma 09/07/2017 17:04

Pour l'instant, je n'en ai lu que deux aussi, j'ai bien aimé, un univers particulier.

Margotte 07/07/2017 17:40

Je note de suite ! c'est le genre de polar qui peut tout à fait me plaire.

Emma 08/07/2017 08:58

Je suis contente de te convaincre et j'espère que tu aimeras.

Aifelle 06/07/2017 10:24

Un auteur que je voudrais découvrir depuis longtemps. Je vais regarder ce qu'il y a à la bibliothèque.

Emma 06/07/2017 11:54

C'est vrai qu'on le voit assez peu, et pourtant je pense qu'il est à découvrir. Tu dois certainement en trouver à la bibliothèque.

Jerome 06/07/2017 10:18

Ton ressenti est plus que convaincant et l'univers que tu décris me parle énormément.

Emma 06/07/2017 11:52

En effet, de ce que je sais de toi, je pense qu'il pourrait vraiment te plaire ;)