Jusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa GARDNER

Publié le par Emma

Jusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa GARDNER

Quatrième de couverture :

Tess croyait avoir trouvé le mari idéal en la personne de Jim Beckett, un policier jouissant d'une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachussets.

Mais après plusieurs années de mariage, Tess découvre le monstre qu'est en fait son époux. A-t-elle d'autre choix que de le dénoncer ?

En attendant son jugement, Jim est placé dans un quartier de haute sécurité, dont il parvient à s'évader...

Il n'a dès lors qu'une idée, fixe : retrouver celle qui l'a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis pour la vie, que seule la mort pourra jamais les séparer...

 

Mon ressenti :

Tess est mariée et a un enfant, mais un jour elle va découvrir le monstre, ce dernier est son mari et elle  va décider de porter plainte. Elle est protégée mais cela ne va pas suffire, elle va donc employer de plus grands moyens et va être entrainée par J.T., ancien mercenaire et marine, elle va s'installer chez lui le temps d'apprendre.

Une lecture pour moi en demi-teinte, ça se lit, il y a de l'action, du suspense, on suit cette femme traquée par son mari. J'ai passé un bon moment sans que cela soit exceptionnel, je n'y ai cru que moyennement, j'ai trouvé que les ficelles étaient un peu grosses, mais au final c'est comme quand on regarde et qu'on se laisse prendre par une bonne grosse production américaine. On se prend à la lecture mais voilà un petit moment maintenant que je l'ai lu et il ne m'en reste pas grand chose.

 

Jusqu'à ce que la mort nous sépare - Lisa GARDNER - L'Archipel 1998 - 371 pages.

 

 

Publié dans Moyennement aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angeline 13/04/2017 14:40

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog. merci

saxaoul 13/04/2017 12:17

Je ne suis pas fan de polars et ce que tu dis là ne m'incite pas à noter ce titre.

Emma 13/04/2017 13:00

Tu peux largement t'en passer, j'ai essayé et voilà, ça c'est fait ;)

jerome 13/04/2017 09:39

Loin d'être un indispensable on dirait !

Emma 13/04/2017 12:59

C'est clair, ça se lit et on l'oublie très vite.

Brize 12/04/2017 11:26

Déjà lu l'auteur, sans déplaisir, mais tes remarques pourraient s'appliquer tout autant.

Emma 12/04/2017 17:26

C'est une première pour moi, et sûrement la dernière.

Aifelle 12/04/2017 06:43

Je ne l'ai pas lu et j'ai l'impression que je peux m'en passer ;-)

Emma 12/04/2017 17:26

En effet, loin d'être indispensable ;), d'ailleurs je ne trouve rien à écrire sur ce livre....