Inconnu à cette adresse de Kressmann TAYLOR

Publié le par Emma

Inconnu à cette adresse de Kressmann TAYLOR

Quatrième de couverture :

1er août 1933. " Tu es un libéral, Martin. Tu vois les choses à long terme. Je sais que tu ne peux pas te laisser entraîner dans cette folie par un mouvement populaire qui, aussi fort soit-il, est foncièrement meurtrier."

18 août 1933. "Tu dis que nous persécutons les libéraux, Max, que nous brûlons les livres. Tu devrais te réveiller : est-ce que le chirurgien qui enlève un cancer fait preuve de ce sentimentalisme niais ? Il taille dans le vif, sans états d'âme. Oui, nous sommes cruels. La naissance est un acte brutal ; notre re-naissance l'est aussi. "

1932. Martin Schulse, un Allemand, et Max Eisenstein, un Juif américain, sont marchands de tableaux en Californie. Ils sont aussi unis par des liens plus qu'affectueux - fraternels. Le premier décide de rentrer en Allemagne. C'est leur correspondance fictive entre 1932 et 1934 qui constitue ce petit livre inédit en France, écrit par une Américaine en 1938, et salué à l'époque aux Etats-Unis, comme un chef-d'oeuvre.

 

Mon ressenti :

Max et Martin sont marchands de tableaux aux Etats-Unis, ils sont amis. Martin, l'allemand va retourner en Allemagne en 1932 et commence alors une correspondance entre eux.

Lire une nouvelle est toujours délicat pour moi, même si j'ai appris à les aimer, quelquefois je les trouve sans consistance, inabouties, car j'aime les pavés, être imprégnée des personnages, des lieux, les suivre sur de nombreux jours en ayant hâte d'y retourner.

Ceci dit, nous avons dans cette correspondance qui se lit d'une traite l'effet complètement inverse. Pas besoin avec cette nouvelle de long discours, j'ai pris une véritable claque, tout est dit en peu de pages, 17 lettres qui nous tiennent en haleine, qui vont évoluer.

Quel effet la montée du nazisme va avoir sur eux ?

Deux personnes à un moment précis de l'Histoire, quels sont leurs points de vue ?  Leur vision de l'avenir ? Leurs échanges ?

Une nouvelle dans laquelle il y a tout, comme j'aimerais en lire plus souvent, qui restera très longtemps en mémoire, c'est court, incisif, précis...etc

Ma réaction après cette lecture a été de dire à mon cher et tendre qu'il fallait absolument qu'il la lise, tellement je suis restée scotchée. Bref, je n'ai pas les mots pour vous la conseiller si vous ne l'avez pas encore lue.

 

Inconnu à cette adresse - Kressmann TAYLOR - Editions Autrement 1999 - 60 pages.

 

Publié dans Que je n'oublierai pas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 26/04/2017 17:21

Bonjour Emma, quel roman! Court mais intense. Quand on pense que ce livre est resté inédit des années.... Bonne fin d'après-midi.

Emma 02/05/2017 06:15

Bonjour Dasola, Intense, oui on peut le dire, j'ai mis du temps à le découvrir, mais je ne le regrette pas. Bonne journée.

Violette 23/04/2017 17:34

lu, relu, vu au théâtre plusieurs fois. Tu as raison, c'est très fort et ça passe bien auprès des collégiens.

Emma 24/04/2017 09:37

Je pense le relire, un indispensable que j'ai mis bien du temps à découvrir !

Valérie 22/04/2017 22:10

Comme il me semble que c'est un indispensable, je pense plutôt le voir en adaptation théâtrale.

Emma 24/04/2017 09:36

L'adaptation théâtrale doit vraiment être intéressante.

PHILIPPE D 21/04/2017 21:47

IL y a très longtemps que je l'ai lu. Je me souviens que j'ai beaucoup aimé ce livre, mais je serais incapable de raconter l'histoire.
Bon weekend.

Emma 24/04/2017 09:36

Lu bien après tout le monde, il avait fait le tour des blogs celui-là. Bonne semaine.

Lizouzou 19/04/2017 16:05

Lu il y a des années, j'en garde un bon souvenir !

Emma 24/04/2017 09:35

Je pense que je vais m'en souvenir longtemps aussi.

Saxaoul 18/04/2017 21:55

Lu et relu. C'est un texte qui fait beaucoup réfléchir.

Emma 19/04/2017 09:32

En effet, et certainement à relire régulièrement.

Le Monde de Sylvie 18/04/2017 10:49

En voyant ton enthousiasme, je l'ai commandé illico... j'adore les récits épistolaires et le thème m'emballe tout autant... je t'en reparle bientôt ! Bises

Emma 18/04/2017 18:10

Avec plaisir, j'ai hâte de lire ton avis mais je pense que tu ne vas pas être déçue. Bises.

keisha 18/04/2017 09:51

déja lu, mais à relire, sûrement!

Emma 18/04/2017 18:09

Une telle piqûre de rappel ne doit pas faire de mal ;) je pense que je le relirai un jour.

Aifelle 18/04/2017 06:56

Comme Sylire ! Je le relirai bien d'ailleurs.

Emma 18/04/2017 18:08

Une nouvelle qui doit bien se relire :)

sylire 17/04/2017 17:40

Lu il y a longtemps, et j'avais bien aimé.

Emma 18/04/2017 18:08

On l'a beaucoup vu sur les blogs.