La mémoire des embruns de Karen VIGGERS

Publié le par Emma

La mémoire des embruns de Karen VIGGERS

Quatrième de couverture :

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Entre souvenirs et regrets, Mary retrouve la terre aimée pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre. Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une bouleversante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse. Un roman envoûtant, promesse d'évasion et d'émotion.

 

Mon ressenti

Mary est maintenant vieille, et alors que sa fille Jan voudrait vraiment la placer en maison médicalisée, elle réussi à se faire amener par sa petite fille sur l'île de Bruny. Cette île qu"elle a habitée pendant des années, avec son mari et ses enfants. Des enfants, elle en a trois : les deux aînés n'ont jamais aimé habiter loin de tout, par contre le dernier, Tom, est né là-bas. Jeune adulte, il est même parti pour l'Antarctique pour le travail. Il est maintenant un homme meurtri, solitaire.

Ce sont surtout Mary et Tom que nous allons suivre tout au long du livre. Mary qui veut mourir sur cette île qu'elle a parcourue de nombreuses années, où elle  a été heureuse et sur laquelle ses enfants ont grandi. Durant ce séjour sur l'île, elle se souvient de sa vie, elle se demande aussi quoi faire de cette lettre qu'on lui a déposée juste avant son départ.

Tom, son seul fils qui l'a comprends est quant à lui devenu quelqu'un de solitaire, il n'a pour seule compagnie son chien qu'il emmène partout.

J'ai tout aimé dans ce livre, une histoire familiale, un secret, des descriptions de cette île balayée par les éléménts, les animaux. C'est complètement dépaysant, magnifique et je ne pouvais qu'aimer car j'ai toujours été attirée par la vie sur une île, et le métier de gardien de phare m'a toujours fait envie.

 

La mémoire des embruns - Karen Viggers - Les Escales 2011 - 568 pages.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Commenter cet article

cathulu 14/08/2016 16:46

Seul le nombre de pages me retient encore un peu ...:)

Emma 15/08/2016 09:39

Et pourtant, il se lit très vite.... Mais tu ne vas pas tarder à craquer :)

Violette 09/08/2016 16:35

le bandeau "absolument" attractif n'est donc pas mensonger!?

Emma 10/08/2016 10:09

Je ne fais pas attention aux bandeaux en général, c'est un très bon livre, il n'a pas été aimé par tout le monde, par contre, j'adore le bord de mer, les animaux donc il m'a plu.

Edyta 05/08/2016 17:24

Il pourrait me plaire aussi.

Emma 07/08/2016 08:46

A voir donc si tu te lances :)

Aifelle 05/08/2016 12:58

Je tourne autour depuis un moment, sans arriver à me décider.

Emma 05/08/2016 16:05

Ah bon, et qu'est ce qui te freine ?

Sandrine 05/08/2016 11:47

Du coup, je partage sur le groupe Facebook "Lire le monde" !

Emma 07/08/2016 08:48

Je ne l'ai pas ressenti comme ça, tu t'y mettras peut-être un jour :)

Aifelle 06/08/2016 13:02

Je ne sais pas exactement ! peur d'un romanesque un peu trop facile, mais ça n'a pas l'air d'être le cas.

Emma 05/08/2016 16:05

Merci, je n'y pense pas assez .

Sandrine 05/08/2016 11:43

On dirait un bon livre pour les vacances. Pas sûre que ça me donne des envies de Tasmanie, mais c'est certainement très dépaysant ;-)

Emma 05/08/2016 16:05

Un bon livre de vacances en effet, en même temps j'aime beaucoup les histoires familiales, et tout ce qui se passe autour de la mer. J'aurais été très déçue de ne pas aimer.

Lizouzou 05/08/2016 09:44

Magnifique roman ! Un coup de coeur pour ma part !

Emma 05/08/2016 16:02

Et ça ne m'étonne pas, j'ai adoré aussi et lu très vite.