Dans la foule de Laurent MAUVIGNIER

Publié le par Emma

Dans la foule de Laurent MAUVIGNIER

Quatrième de couverture :

Jeff et Tonino venus de France, Geoff et ses frères de Grande-Bretagne, Tana et Francesco qui viennent de se marier en Italie, mais aussi Gabriel et Virginie de Bruxelles, tous seront au rendez-vous du " match du siècle " : la finale de la coupe d'Europe des champions qui va se jouer au stade du Heysel, ce 29 mai 1985.

Mon ressenti :

29 mai 1985 : le match Liverpool / Juventus se joue en Belgique, c'est la finale de la coupe d'Europe avec le drame qui va se jouer juste avant le match.

Nous suivons les personnages issus des différents pays avant, pendant et après le drame.

Je ne suis aucunement fan de foot, je voulais découvrir l'écriture de Laurent Mauvignier et je suis tombée sur celui-là. J'ai lu les deux premières pages il y a quelques semaines et il m'a fallu continuer. L'écriture de l'auteur est juste, il donne la parole à tous les protagonistes, une alternance entre ces différentes cultures, les différents ressentis avant le match, l'effervescence, l'excitation des personnages qui vont assister à cette finale. Il y a les trois frères qui sont anglais, toute la famille est fan de foot, alors que Tana et Francesco sont en voyage de noces. Jeff et Tonino sont français et Gabriel et Virginie sont belges, ils vont faire connaissance dans un bar juste avant le match.

Après l'excitation de l'avant match, nous assistons au drame. La joie fait place aux cris, à la peur, aux morts.

L'écriture est précise, on est complètement happé par cette histoire alors que l'on sait dès le début ce qui va se passer, je n'ai pas assez de mots pour en parler, alors pour une fois, place à un extrait :

page 176-177 :

" Et maintenant des mots, tout ça c'est des mots et du bla-bla et moi je transpire et j'ai froid en même temps, vite, de l'eau sur ma bouche, mes lèvres sont gercées à force d'avoir murmuré ton nom et m'être écorchée encore à penser que ce n'était pas possible de te voir, de voir la forme de ton corps sous la couverture marron et les liens pour que tu ne tombes pas, et moi, derrière, la nuque tendue, les genoux cassés, le dos en avant et la bouche et les yeux qui voulaient, qui étaient là, alors que toi tu ne répondais pas à mes cris. Et que va t-il se passer ? Il faut que tu reviennes. Il le faut. Je vais finir de me laver les mains. Je vais passer de l'eau dans mes cheveux et puis j'enlèverai l'élastique que j'ai passé autour de mon poignet. Je referai ma queue-de-cheval et après j'essuierai mes mains, j'arrangerai mon col, je ne pleurerai plus. Je regretterai de n'avoir pas de quoi me maquiller (cette fois je voudrais sentir cette odeur de femme, cette poudre sur les joues et ce gras du rouge à lèvres, ce fard sur les paupières pour cacher la  noirceur du regard et les cernes sous les yeux). "

Les extraits pourraient se multiplier encore et encore, sans aucun doute, il faut que je lise autre chose de l'auteur.

 

Dans la foule - Laurent MAUVIGNIER - Les Editions de Minuit 2006-2009 - 427 pages.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Commenter cet article

Une Comète 21/04/2016 21:41

il faut que tu lises "autour du monde" c'est magnifique ! Une prouesse littéraire, à couper le souffle !

Emma 22/04/2016 09:39

Merci, je le retiens donc, et ça tombe bien car je veux en lire d'autres de lui.

PHILIPPE D 20/04/2016 21:47

Inconnu au bataillon !

Emma 20/04/2016 21:56

Une histoire très forte, émouvante et très bien écrite.

clara 20/04/2016 18:38

J'ai découvert cet auteur l'année dernière( ou l'année d'avant) et ça a été une très grande révélation !

Emma 20/04/2016 21:54

Je me souviens très bien, c'est suite à tes nombreux articles que j'avais eu très envie de le lire, et merci quelle écriture !

Valérie 20/04/2016 18:22

Je me promets de le lire depuis que je me suis régalée avec Des hommes.

Emma 20/04/2016 21:50

Je retiens donc Des hommes alors, merci .

sylire 19/04/2016 19:05

J'ai découvert l'auteur avec ce roman et j'en garde un souvenir très fort.

Emma 20/04/2016 09:09

Cela ne m'étonne pas, il doit faire partie des livres qui restent longtemps en mémoire.

Aifelle 18/04/2016 13:32

Je n'ai jamais lu l'auteur non plus, mais j'espère bien le faire un jour.

Emma 18/04/2016 21:53

Je te le souhaite, j'aimerai bien d'ailleurs lire ton avis sur l'auteur.

Jerome 18/04/2016 13:17

Un auteur que je n'ai jamais lu mais on te sent tellement sous le charme...

Emma 18/04/2016 21:52

C'est peu de le dire en effet, je le relirai.