A la mesure de nos silences de Sophie LOUBIERE

Publié le par Emma

A la mesure de nos silences de Sophie LOUBIERE

Quatrième de couverture :

Deux jours de ta vie. Deux jours pour changer les choses.

Jamais Antoine n'aurait penser que son grand père puisse agir ainsi : il y a quelques heures à peine, l'adolescent sortait du lycée, s'apprêtant royalement à rater son bac. Kidnappé par papi à bord d'un vieux coupé Volvo, il roule à présent vers l'inconnu, privé de son iPhone.

A 82 ans, François Valent, journaliste brillant, aura parcouru le monde et couvert tous les conflits du globe sans jamais flancher. S'il a conclu un marché avec son petit-fils, c'est pour tenter de le convaincre de ne pas lâcher ses études.

Mais ce voyage improvisé ne se fera pas sans heurts. La destination vers laquelle le vieil homme conduit Antoine - la ville de Villefranche de Rouergue, où il a grandi - a ce parfum particulier de remords. C'est là que l'enfance de François a trébuché. Lors d'un drame sanglant de la Seconde Guerre mondiale dont l'Histoire à gardé le secret.

Mon ressenti :

Antoine, lycéen va passer son bac à la fin de l'année, François son grand père ne supporte pas le fait qu'il ne fasse rien au lycée. Ils n'ont jamais été très proches, et pourtant François va réussir à l'amener en week-end, en trouvant un subterfuge pour qu'il accepte.

Ils vont avoir le temps de parler sur la route, où l'emmène donc son grand-père  ? Les voilà partis pour l'Aveyron, que veut lui raconter son grand-père, pourquoi l'emmener à Villefranche de Rouergue ? Quelle va être l'issue ?

J'ai beaucoup aimé cette histoire, l'alternance des chapitres, nous alternons entre les agissements du grand-père, le petit-fils et ce qui s'est passé pendant la seconde guerre mondiale. Du coup, nous alternons des genres complètement différents de préoccupations, de langue et de vocabulaire.

Ce voyage va permetre à Antoine d'apprendre beaucoup de choses sur la famille, sur son grand-père et son histoire personnelle. C'est un beau voyage que nous raconte Sophie Loubière, l'écart entre deux générations, ce rapprochement qui se fait, tout en y ajoutant la dimension historique avec ce fait complètement méconnu ou oublié qui s'est déroulé en pleine seconde guerre mondiale dans le village de Villefranche de Rouergue.

 

A la mesure de nos silences - Sophie LOUBIERE - Fleuve Editions 2015 - 300 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

sylire 27/04/2016 20:20

C'est une auteure que j'ai croisé dans les salons mais je ne l'ai pas encore lue.

Emma 28/04/2016 15:47

C'est ma première lecture, par contre je ne l'ai jamais croisée.

saxaoul 26/04/2016 14:23

Oh là là tu as l'air vraiment enthousiaste et cela me donne envie de découvrir le livre.

Emma 26/04/2016 14:56

J'ai beaucoup aimé en effet, confrontation de générations et rappel de l'Histoire. Je l'ai lu très vite, et j'aime beaucoup lorsqu'il y a alternance de personnes dans les chapitres.

Jerome 26/04/2016 13:25

Le nom de l'auteur me dit quelque chose mais je suis incapable de retrouver le roman qui me l'a fait connaitre.

Emma 26/04/2016 14:52

Peut - être l'enfant aux cailloux ?

PHILIPPE D 25/04/2016 21:46

Je ne connais pas du tout...
Bonne semaine.

Emma 26/04/2016 14:51

Je ne l'avais encore jamais lue. Bonne semaine à toi aussi.

Aifelle 25/04/2016 11:04

J'aime beaucoup l'Aveyron et rien que cela me donne envie de lire le roman ...

Emma 25/04/2016 11:58

Une belle histoire même si je ne m'attendais pas à cela, je ne lis jamais les quatrièmes de couverture, je pensais donc lire un roman entre le noir et le polar, et pas du tout. Je ne connaissais pas cet épisode historique en Aveyron que je n'ai pas voulu dévoiler car j'ai aimé le découvrir.