Le paradoxe du cerf-volant de Philippe GEORGET

Publié le par Emma

Le paradoxe du cerf-volant de Philippe GEORGET

Quatrième de couverture :

Dans une petite salle surchauffée de la banlieue parisienne, Pierre, 27 ans, boxeur en plein naufrage, vient ce soir de perdre le combat de trop.

Critiqué, sonné, déprimé, les doutes l'assaillent et la retraite se profile, contrainte et forcée.

Afin de préparer sa reconversion il accepte de jouer les "gros bras" pour Lazlo, un prêteur sur gage croate réfugié à Paris... Que l'on retrouve bientôt sauvagement torturé et assassiné.

Soupçonné et accusé du meurtre par les flics, poursuivi par des tueurs serbes, traqué par d'anciens légionnaires au service d'un mystérieux commanditaire, Pierre plonge au cour d'une histoire embrouillée à laquelle il ne comprend rien et qui semble prendre sa source dans les terribles massacres de civils des années 90 en ex-Yougoslavie.

Baladé par Sergueï, l'ami réfugié politique et chauffeur de taxi, mis sous pression par le commissaire Lefèvre qui cherche on ne sait quoi, troublé par Julie, la fliquette, perturbé par ses propres fantômes, Pierre se sent manipulé... Il perd pied, doute, picole et titube. Mais épaulé par le vieil Emile -l'indéfectible entraîneur- Pierre va retrouver son souffle, ses réflexes, ses jambes et son punch destructeur pour livrer sous les projecteurs son ultime combat.

 

Mon ressenti :

Pierre a 27 ans, il est boxeur et travaille dans un bar quelques heures. Il perd un combat et accepte un boulot pas très clair, il va vite être dépassé par les événements.

Je résume très rapidement car la quatrième de couverture est assez complète.

Je découvre avec ce livre Philippe Georget, une  histoire bien et habilement menée. En effet, il est bien difficile de deviner comment l'histoire va se passer, beaucoup de ramifications, une construction originale. Nous suivons le quotidien de Pierre et en savons plus au gré de ses rencontres.  Qui dit vrai ? Certaines personnes ne sont-elles pas en train de le mener en bateau ?

J'ai beaucoup aimé l'écriture, le style. Nous sommes tout de suite plongé dans l'histoire et beaucoup d'expressions font mouche. Une écriture précise, très imagée.

Comment va-t-il s'en sortir ?

Un vrai bon polar, bien construit, bien écrit et qui nous emmène au-delà des frontières, en ex-Yougoslavie.

Une très belle découverte faite chez Yv.

Mon cher et tendre l'a lu avant moi et a eu un véritable coup de coeur, il avait vraiment beaucoup de mal à le lâcher.

 

Le paradoxe du cerf-volant - Philippe GEORGET - Jigal Polar 2014 - 416 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

Yv 22/02/2016 11:10

Bon, en fait, le phénomène qui consiste à ne plus vouloir lâcher son livre, ça le fait avec tous ceux de P. Georget !

Emma 22/02/2016 19:36

Bon, je sais ce qu'il me reste à faire, me procurer tous les autres :)

Le Monde de Sylvie 17/02/2016 06:56

Bien tentée de découvrir cet auteur... je note sur mes tablettes ! Bises

Emma 17/02/2016 09:00

Sans aucun doute, je vais continuer à le lire, beaucoup de qualités. Bises.

Lizouzou 16/02/2016 16:32

J'ai lu son précédent roman et j'ai même eu la chance de rencontrer l'auteur ! :)

Emma 17/02/2016 08:59

Quelle chance, j'aurais sûrement l'occasion de le croiser un jour.

PHILIPPE D 13/02/2016 21:31

Non,non, non, je ne me laisserai pas tenter !
Passe un bon dimanche.

Emma 14/02/2016 10:43

Ah ben dommage car il est vraiment très complet, efficace avec une écriture sympa. Bon dimanche.

jerome 12/02/2016 12:31

Un vrai bon polar, pourquoi pas, même si je ne suis pas fan du genre.

Emma 13/02/2016 10:05

Il a beaucoup de qualités celui-ci et d'originalité :)

Violette 11/02/2016 21:33

j'ai une brusque envie de polars, tu tombes bien ! :)

Emma 12/02/2016 08:04

Tant mieux :), au plaisir peut-être de lire ton avis sur ce livre un jour.