Meurtres pour rédemption de Karine GIEBEL

Publié le par Emma

Meurtres pour rédemption de Karine GIEBEL

Quatrième de couverture :

Tous les soirs se ressemblent, les nuits aussi. Et les jours, c'est pareil.

A quoi se raccrocher alors ?

Là, au coeur de la perpétuité.

Marianne, vingt ans.

Les miradors comme unique perspective, les barreaux pour seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.

Une vie entière à écouter les grilles s'ouvrir puis se renfermer.

Indomptable, incapable de maîtriser la violence qui est en elle, Marianne refuse de se soumettre, de se laisser briser par l'univers carcéral sans pitié où elle affronte la haine, les coups, les humiliations.

Aucun espoir de fuir cet enfer. Ou seulement dans ses rêves les plus fous.

Elle qui s'évade parfois, grâce à la drogue, aux livres, au bruit des trains.

Grâce à l'amitié et à la passion qui l'atteignent en plein coeur de l'enfermement.

Pourtant, un jour, l'inimaginable se produit. Une porte s'ouvre.

On lui propose une libération... conditionnelle.

"La liberté Marianne, tu dois en rêver chaque jour, chaque minute, non ?"

Oui. Mais le prix à payer est terrifiant.

Pour elle qui n'aspire qu'à la rédemption...

 

Mon ressenti :

Marianne n'a que 21 ans et a déjà vécu pas mal de choses. Elle a tué plusieurs personnes, elle est donc en prison, perpétuité, elle sait qu'elle va y passer le restant de sa vie. Nous l'accompagnons donc dans sa vie quotidienne en prison, une vie répétitive, rude. Elle trouve tout de même des moyens de distraction. Les gardiennes ne sont pas toutes aussi gentilles que Justine avec laquelle elle s'entend plutôt bien, ainsi que le responsable, Daniel. Il  y a souvent des bagarres entre détenues, des vengeances, heureusement Marianne a fait du karaté et sait riposter.

Puis, un jour, un espoir de sortie, une proposition, une lueur...

Après Juste une ombre, c'est pour moi une deuxième lecture de l'auteure. J'ai été un peu déstabilisée  au début car c'est violent et même très violent. Bon d'accord nous sommes dans une prison, on ne va donc  pas s'attendre à du gentillet mais tout de même. Une fois habituée à cette violence, j'ai passé un bon moment. Une première partie nous présente sa vie en prison, le quotidien, son histoire. Puis suite à un espoir de sortie, la seconde partie s'accélère, plus d'actions et toujours autant de violence. Le rythme est beaucoup plus rapide, tout s'enchaine jusqu'au dénouement d'une histoire dont on ne sort pas indemne. Je pense que cette jeune fille va me rester longtemps dans la tête, une histoire bien loin des contes de fées.

 

Meurtres pour rédemption de Karine GIEBEL - Fleuve Noir 2006 - 767 pages.

Je participe donc avec ce livre au pavé de l'été chez Brize.

Meurtres pour rédemption de Karine GIEBEL

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

Brize 01/09/2015 11:05

Pas trop sûre que je m'habituerais à cette violence ...

Emma 02/09/2015 07:07

J'ai réussi à m'y faire afin de continuer à la lire et je ne l'ai pas regretté, mais je comprends que beaucoup de personnes ne pourraient le supporter.

Le Monde de Sylvie 30/08/2015 21:28

Salut Emma, et bien moi j'avais adoré ce bouquin, malgré la violence et malgré le volume... la destinée de Marianne m'avait passionné et comme tu le dis, on n'en ressort pas indemne d'une telle lecture... Mon préféré de cette auteure... Bises

Emma 01/09/2015 10:27

Salut, contente de ton retour. Malgré la violence, j'ai continué la lecture car on est très vite pris dans l'histoire et on a toujours envie d'en connaître la suite. Si c'est son meilleur, reste à savoir si je vais continuer, d'autant plus que je l'ai sorti de ma PAL car elle est présente à Toulouse Polars du Sud cette année. Bises.

Valérie 30/08/2015 12:49

J'ai lu un roman de cette auteure et je n'ai pas été emballée.

Emma 01/09/2015 10:25

Il faut vraiment aimer le genre, et beaucoup de personnes disent que c'est très violent, ce qui pourrait me freiner.. Mais j'ai quand même passé un excellent moment de lecture.

Aifelle 28/08/2015 06:00

Je n'ai pas encore lu cette auteure ; il faudra que j'essaie, un jour.

Emma 28/08/2015 09:54

Celui-ci est vraiment violent, j'avais beaucoup aimé la tension de Juste une ombre.

Philippe D 27/08/2015 21:36

J'avais dit que je continuerais à découvrir cette auteure; j'ai acheté 2 romans, je pense, et je ne les ai pas encore lus! J'en ai vraiment trop!
Bonne fin de semaine.

Emma 28/08/2015 09:54

Je suis un peu comme toi à en avoir trop (même si j'en ai moins que toi ), mais je me suis lancée grâce au pavé de l'été, et elle est invitée à Toulouse polars du Sud où je compte bien me rendre. Dans tous les cas, j'aurais donc l'occasion un jour de lire tes avis.Bonne journée.

Philisine Cave 27/08/2015 15:31

Ce livre m'a très très énervée et je n'en garde pas un bon souvenir.

Emma 28/08/2015 09:51

Ah dommage, je ne t'imaginais même pas le lire.

Noukette 27/08/2015 12:05

Je me le suis offert il y a peu ! Pas sûre d'avoir le temps de le lire tout de suite mais il me fait très envie !

Emma 27/08/2015 13:21

Je l'ai acheté aussi il y a peu de temps, tu finiras bien par le sortir de ta PAL :)

Lizouzou 27/08/2015 09:44

Il est dans ma PAL depuis un bout de temps ! On me l'a offert pour Noël je crois ! J'ai très envie de le lire mais je ne trouve jamais l'occasion de l'en sortir !

Emma 27/08/2015 13:20

C'est vrai que c'est un beau pavé, j'ai profité du challenge pavé de l'été pour le sortir, mais je me le suis acheté il y a très peu de temps.