Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine DE VIGAN

Publié le par Emma

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine DE VIGAN

Quatrième de couverture :

" Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe et celui du silence. "

D de V.

Mon ressenti :

Après Les heures souterraines, j'ai continué la découverte de Delphine de Vigan avec celui-ci.

Elle nous parle de sa mère, Lucile, son enfance dans cette famille nombreuse. De nombreux drames vont toucher cette famille. Puis lorsqu'elle est adulte, la mère qu'elle est, ce qu'elle va devenir jusqu'à la fin tragique.

Comme le précédent je me suis laissée porter par l'écriture de Delphine de Vigan. J'ai aimé cette histoire de famille même si comme Le chagrin de Lionel Duroy, j'ai tendance à lire ces livres comme des romans. Je lis une histoire. Si je m'attarde sur le fait que ce sont leurs histoires, quelque chose me gêne.

Mais en tant "qu'histoire",  j'ai aimé cette famille nombreuse, cette façon de grandir dans cette tribu, les drames qu'ils ont connu, cette écriture très agréable, accrocheuse, fluide. Les portraits de cette famille nombreuse unie en apparence. Ainsi Lucile grandit, elle va devenir à son tour maman de deux filles, qu'elle va élever seule. Un beau portrait de cette mère, mais aussi les problèmes qu'elle a, rien n'est épargné. C'est quelquefois sensible, doux, joyeux mais aussi très rude. La vie n'est pas toujours émaillée que de belles choses, comme toute famille, elle a connu des coups durs et certainement plus que la moyenne.

J'aime beaucoup cette écriture même si le sujet n'est pas évident, même si je fais abstraction que c'est son histoire, j'ai aussi aimé cette fragilité exposée lors de moments de doute et de questionnement à l'écriture de ce livre.

Bref, un très beau livre qui va rester certainement longtemps en tête.

Il a reçu :

- Prix Renaudot des lycéens  2011

- Prix roman France Télévisions 2011

- Grand prix des lectrices Elle 2012

 

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de VIGAN - Jean-Claude LATTES 2011- 401 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

sylire 17/07/2015 20:55

Un gros coup de coeur en ce qui me concerne. J'ai vu qu'elle sortait un nouveau livre à la rentrée. J'ai bien l'intention de le lire.

Emma 18/07/2015 10:34

Je ne savais pas qu'elle en sortait un nouveau, je n'ai pas encore regardé les sorties à venir mais je m'y pencherai certainement.

jerome 13/07/2015 12:52

Toujours pas lu cette auteure dont tout le monde dit pourtant le plus grand bien.

Emma 14/07/2015 09:51

J'aime beaucoup son écriture, après il est vrai que pour celui-ci il faut adhérer au thème....

Noukette 09/07/2015 22:40

Acheté à sa sortie et toujours pas lu... Je crois qu'il me fait un peu peur...

Emma 10/07/2015 10:20

Il y a des livres comme ça, on ne s'explique pas pourquoi, mais je suis sûre que le jour où tu l'entameras, tu te laisseras porter par cette belle écriture.

Philippe D 09/07/2015 21:46

Il y a longtemps que je l'ai lu mais je me souviens avoir éprouvé un certain malaise à la lecture de ce livre. Je me suis demandé si tout était véridique. Est-il possible de cumuler autant de malheurs dans une vie?
En tout cas, un livre qui reste dans la mémoire!

Emma 10/07/2015 10:19

C'est pour cette raison que je l'ai lu en tant que romans, je préférais mettre de côté l'aspect biographique, je me suis laissée porter juste par l'écriture que j'ai trouvé très belle.

Violette 09/07/2015 12:43

oh j'avais adoré ce roman, vraiment adoré!

Emma 10/07/2015 10:17

Je me souviens en effet :)

Yv 09/07/2015 10:00

Très beau livre que j'ai beaucoup aimé

Emma 10/07/2015 10:17

Une histoire qui se lit très bien avec une superbe écriture.

Anne Sophie 08/07/2015 13:32

Tu me donnes très envie de le découvrir.
Je viens de finir "Les Gens heureux lisent et boivent du café" et les couvertures sont très ressemblantes.

Emma 09/07/2015 08:43

C'est vrai qu'on dirait les mêmes couvertures de livres, j'irai lire ton avis car il se peut que j'ai envie de le lire.

Aifelle 08/07/2015 10:59

Je n'ai rien lu de Delphine de Vigan, je ne suis pas sûre d'adhérer à ce qu'elle écrit. Mais j'essaierai ... un jour.

Emma 09/07/2015 08:42

Peut-être pas par celui-ci alors... J'aimais beaucoup aimé Les heures souterraines et il ne traitait pas de son histoire de famille.