Une part de ciel de Claudie GALLAY

Publié le par Emma

Une part de ciel de Claudie GALLAY

Quatrième de couverture :

Aux premiers jours de décembre, Carole regagne sa vallée natale, dans le massif de la Vanoise, où son père, Curtil, lui a donné rendez-vous. Elle retrouve là son frère et sa soeur, restés depuis toujours dans le village de leur enfance. Philippe est garde-forestier, Gaby vit dans un bungalow vétuste où elle élève une fille qui n'est pas la sienne. Les jours qui s'égrènent pourraient lui permettre de renouer avec eux un lien qui n'a rien d'évident : Gaby et Philippe se comprennent, se ressemblent ; Carole est celle qui est partie. Entre eux, comme une ombre, l'incendie qui a naguère détruit leur maison d'enfance.

Décembre s'écoule, le froid s'installe, la neige arrive...Curtil sera-t-il là pour Noël ?

 

Mon ressenti :

Le Vals-des-Seuls : c'est là que début décembre arrive Carole, elle est séparée depuis peu, a des enfants et habite Saint-Etienne. Son père veut la voir, elle arrive donc dans le village de son enfance. Un village de la Vanoise, tout petit, où tout le monde se connaît. La vie va s'égréner tout doucement dans ce tout petit village, en plein hiver, nous suivons jour après jour le quotidien de Carole, son emploi du temps, les gens avec lesquels elle passe du temps.

J'avais eu un réel coup de coeur pour Les déferlantes, ici nous sommes dans une autre atmosphère, nous ne sommes plus en bord de mer mais en pleine montagne. Nous suivons petit à petit ces jours qui passent pour Carole, et comment elle les occupe. J'ai beaucoup aimé déjà cette atmosphère d'hiver, cette lenteur, c'est un petit village, il ne s'y passe pas grand chose, tout le monde se connaît, ce sont  plutôt des taiseux, j'aime beaucoup les histoires pendant lesquelles il ne s'y passe rien ou presque mais avec lesquelles pourtant l'auteur réussit à nous intéresser. La galerie de personnages est intéressante et variée, ce sont comme des séquences qui nous sont présentées. L'histoire de cette famille, le drame qu'ils ont vécu, l'éloignement de Carole qui est la seule à avoir quitté le village. Autant d'éléments qui m'ont bercé dans cette belle histoire, je me suis laissé porter par ce paysage, ces personnages. Si je devais appporter un petit bémol, ce serait l'utilisation excessive et qui m'a beaucoup gênée au début de formulations du type : "la serveuse à Francky". J'en faisais vraiment une fixation, au final ai-je réussi à l'oublier ou l'a-t-elle moins utilisé par la suite ?

J'ai quitté tout ce petit monde avec regret.

 

Une part de ciel - Claudie GALLAY - Actes Sud 2013 - 570 pages.

 

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

Une Comete 02/06/2015 09:13

Tu vas me trouver rabat-joie ... Je n'ai jamais pu finir" les déferlantes" ... Et depuis Claudie gallay et moi nous ne sommes pas copines. Je lui laisse une autre chance à ton avis ?:)

Emma 02/06/2015 11:11

:) difficile à dire, j'ai préféré Les déferlantes à Une part de ciel. Si tu es plus ambiance de montagne que mer alors peut-être.... Mais si tu n'aimes pas ces ambiances il s'y passe encore moins de choses ;-)

saxaoul 01/06/2015 21:30

J'aime beaucoup l'ambiance, l'atmosphère des romans de Claudie Gallay. Elle a un réel talent pour les décrire.

Emma 02/06/2015 11:08

Il m'en reste encore à lire d'elle, j'aime aussi beaucoup.

jerome 27/05/2015 20:54

Une (bonne) surprise totalement inattendue pour moi. Cette ambiance et cette lenteur n'avaient pourtant rien pour m'attirer au départ.

Emma 29/05/2015 17:32

En effet, je viens de lire ton avis, c'est toujours très agréable d'apprécier une lecture pour laquelle on n'attendait rien ou plutôt si de l'ennui. Je me souviens de conseiller Les déferlantes à des personnes pas du tout attirées et qui se sont régalées :)

Violette 26/05/2015 20:56

Malgré quelques longueurs, j'ai vraiment bien aimé. Quelle atmosphère!

Emma 29/05/2015 17:29

J'ai eu un petit coup de mou 100 pages avant la fin, mais qui au final n'a pas duré, et cette atmosphère en effet :-)

Philippe D 23/05/2015 21:37

J'ai souvent vu ce livre sur les blogs mais je ne connais pas l'auteure.
Un livre où il ne se passe pas grand-chose arrive rarement à m'intéresser.
Bon dimanche.

Emma 25/05/2015 17:44

J'avais eu un coup de coeur pour Les déferlantes de cette auteure, mais ce sont plutôt des livres d'ambiance. Bonne semaine.

Aifelle 23/05/2015 06:47

J'ai prévu de le lire, mais je ne sais pas exactement quand.

Emma 23/05/2015 10:51

Je l'avais depuis novembre dans ma bibliothèque, et là j'avais besoin de peu d'action, se laisser porter par un texte assez long : c'était donc parfait.

Aude 22/05/2015 11:48

J'ai repéré ce livre qui m'a d'abord attiré pour sa couverture.

Emma 22/05/2015 14:15

Si tu aimes les livres dans lesquels il ne se passe pas grand chose, alors il te plaira. J'ai préféré Les déferlantes, l'as-tu lu ?

Philisine Cave 22/05/2015 09:15

Je ne l'ai toujours pas lu, par manque de temps. Bisous

Emma 22/05/2015 14:14

Et moi qui croyais que j'étais la seule à ne pas l'avoir encore lu :) Bises Philisine.

sylire 22/05/2015 07:11

J'ai bien aimé aussi mais moins que les déferlantes tout de même.

Emma 22/05/2015 14:13

J'ai aimé l'ambiance, mais déjà la montagne me parle moins que la mer.