L'écrivain de la famille de Grégoire DELACOURT

Publié le par Emma

Quatrième de couverture :

A sept ans, Edouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon...

Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nos conte une histoire simple, familiale, drôle te bouleversante.

Mon ressenti :

Après La liste de mes envies, je viens de lire son premier roman.

Nous suivons sur trois décennies le parcours d' Edouard qui est désigné très jeune l'écrivain de la famille.

Ce jeune Edouard a une pression par rapport à ce poème écrit enfant, il est toujours désigné comme étant cet écrivain, comment évolue t-on par rapport à cela ? Les chapitres sonts courts, imagés, peut-être (sûrement) son expérience de la publicité joue sur le fait qu'il va à l'essentiel.

J'ai beaucoup aimé ce livre qui nous replonge dans les grands thèmes de ces trois décennies : on y retrouve évidemment des marques et des publicités ayant existées, des musiques, toutes des époques avec leurs signes distinctifs. Mais c'est avant tout une histoire de famille, les problèmes et drames qu'elle rencontre, c'est tour à tour drôle, émouvant, dramatique, désabusé...

Ce n'est pas toujours un livre facile, le poids d'être parents, cet enfant qui en grandissant va prendre un autre chemin, les aléas de la vie, le vieillissement.

Un livre riche par tant de thèmes abordés, un livre sur une époque, qui parlera au plus grand nombre.

 

L'écrivain de la famille de Grégoire DELACOURT - Jean-Claude Lattès 2011 - 235 pages.

L'écrivain de la famille de Grégoire DELACOURT

Publié dans beaucoup aimé

Commenter cet article

Lizouzou 26/11/2014 16:22

Ah c'est sur, c'est autre chose que "la liste de mes envies" ou "la première chose que l'on regarde"... ça me fait penser que je ne me suis toujours pas penché sur son dernier bouquin...

Emma 06/12/2014 09:02

Je pense que je vais m'arrêter là pour l'instant avec cet auteur pour rester sur une bonne impression.

Une Comète 24/11/2014 10:47

Tellement pas aimé "La liste de mes envies" que je n'ai jamais retenté cet auteur...

Emma 25/11/2014 07:42

Il y avait eu un tel tapage sur La liste de mes envies qu'il y a eu pas mal de déçues, et relire l'auteur après ... Pour ma part, je pense m'arrêter là pour cet auteur, je reste sur ce bon souvenir.

Violette 23/11/2014 22:38

je n'ai pas adoré La Liste de mes envies alors je ne pense pas lire autre chose de cet auteur...

Emma 25/11/2014 07:39

Je comprends et puis il y a tant d'autres supers découvertes à faire en matière de livres ;-)

sylire 23/11/2014 15:29

Un bon souvenir de lecture, en ce qui me concerne.

Emma 25/11/2014 07:38

J'espère m'en souvenir car j'ai beaucoup aimé aussi.

Malika 22/11/2014 19:17

J'ai beaucoup aimé ce premier roman de Delacourt, et j'ai d'ailleurs lu ce roman avant qu'il n'écrive les autres . J'ai été tellement touchée par ce roman qui me semblait très autobiographie que j'attendais ses suivants avec beaucoup d'impatience alors ... quelle ne fut pas ma déception en liste La liste de mes envies puis La premère chose qu'on regarde, deux romans qui m'ont beaucoup agacée, je ne le lis plus depuis et reste avec ce beau souvenir de L'écrivain de la famille.

Emma 25/11/2014 07:38

Je comprends ta déception, j'ai beaucoup aimé celui-ci et je pense que je vais rester "là-dessus" !

Philisine Cave 21/11/2014 11:33

je n'ai pas découvert encore l'univers de cet écrivain : peut-être que je commencerai un de ces quatre ! (sinon, suite à ton dernier com chez moi, j'ai pensé à te désigner, même si je sais que tu n'es pas super fan des tags). Bisous

Emma 21/11/2014 14:59

Il y en a tant à découvrir, je me demande toujours comment faisons-nous des choix ? Bises.

Camilla 20/11/2014 21:33

C'est un livre agréable à lire! :)

Emma 21/11/2014 14:58

J'ai aussi beaucoup aimé, reste à savoir si je m'en souviendrais ?

Anne Sophie 20/11/2014 16:40

J'ai été vraiment déçue par "On ne voyait que le bonheur" alors je vais attendre un peu pour me replonger dans un livre de cet auteur

Emma 20/11/2014 19:11

Difficile de continuer lorsqu'on a été déçue, je ne pense pas que je lirai On ne voyait que le bonheur, pas trop tentée.

Philippe D 19/11/2014 21:08

D'habitude les avis sont moins positifs à propos de ce 1er roman. Je pourrais le lire finalement...
Bonne fin de semaine.

Emma 20/11/2014 08:26

Je ne sais pas si tu as lu La liste de mes envies, pour ma part, j'ai préféré celui-ci, plus personnel, plus touchant et certainement plus "consistant" . A voir si tu tombes dessus un jour. Bon week-end !

saxaoul 19/11/2014 18:16

Je l'ai lu il y a un peu plus d'un an et demi et j'ai été obligé de relire mon billet pour savoir si j'avais aimé ou non. Sacré mémoire ! J'ai donc aimé après un début difficile mais je me doutais déjà à l'époque que je l'oublierai bien vite.

Emma 20/11/2014 08:24

Il y a des livres comme ça pour lesquels on sait tout de suite qu'on ne les gardera pas en mémoire. Je ne pense pas m'en souvenir énormément d'ici quelques mois.

Aifelle 19/11/2014 12:59

J'ai lu "La liste de mes envies" et je crois que ça me suffit ; je n'ai pas envie de relire l'auteur.

Emma 20/11/2014 08:22

J'ai relu ton article sur La liste de mes envies pensant que tu faisais partie de ceux qui n'avaient pas aimé, mais c'était plutôt positif. En même temps, il y tant de choses à lire !

Yv 19/11/2014 10:45

Jamais lu cet auteur, mais un ami m'en a déconseillé la lecture (son billet est sur le blog Les 8 plumes)

Emma 19/11/2014 11:37

Je viens d'aller voir sur le blog Les 8 plumes, j'ai en effet trouvé un article d'Eric mais qui concerne le livre On ne voyait que le bonheur. Je ne l'ai pas lu, je n'ai donc pas d'avis, à la lecture de son avis, ce n'est pas très tentant. Pour ce qui est de ce que j'ai lu, j'ai préféré celui-ci à La liste de mes envies, qui m'avait pourtant plu mais avec peut-être beaucoup de bons sentiments et moins de contenu. (lecture peut-être plus appréciée par un public féminin ?). Ce qui m'a plu dans celui-ci est déjà qu'il évoque une période qui me parle, et le fait que j'aime la concision, les phrases courtes. En parlant de concision, je m'arrête là, le but n'étant pas de te convaincre, à lire ton blog depuis plusieurs années, je ne t'imagine pas du tout lire cet auteur...